L’accident de Dafort : retour sur les faits et coup de semonce.

image

image

Ce Jeudi 5 Mai 2016 marquait la première manche de la pêche annuelle de la mare dite Daawa Kharé située à l’Est du village. Chaque année sensiblement à la même période, les habitants de Dafort gros village de la commune du même nom, se donnent rendez-vous pour la chasse aux poissons dans cette mare faisant partie de l’histoire du village. Cette année lors de cette première manche, un accident s’est produit et plusieurs blessés sont à déplorer. En effet, un camion benne bondé des personnes s’est renversé au retour de la pêche juste à l’entrée du village, précisément à la sortie Nord-Est route du village de N’diewo . Selon nos sources dignes de foi, on compte une trentaine  de blessés dont 3 grièvement atteints et évacués vers Nouakchott à ce jour. Il y aurait comme blessures, des fractures, des pertes de dents et diverses contusions légères. On notera une prise en charge très rapide des blessés par le corps médical local secouru par les ambulances de Boully et Hassi Chagar pour l’évacuation des blessés vers le centre hospitalier de Sélibaby à 60 KM de Dafort.
D’après le témoignage du terrain , on a échappé de près à un carnage car le chauffeur qui s’est pris dans une excitation de course avec une autre voiture 4X4, a réagi à temps en évitant de s’enfoncer à vive allure dans le marigot en face. Selon la même source ce jour , le chauffeur du camion serait en garde à vue à Ould Yengé, le chef-lieu du département.
Historiquement, au retour de cet événement villageois très bruyant, une course entre chevaliers se faisait, et cette tradition s’est relayée aux charretiers qui, eux ont laissé la place aux véhicules motorisés  (motocyclettes et voitures) aujourd’hui. Ainsi un camion normalement destiné pour le transport des matériaux de construction et d’autres charges, est utilisé à l’occasion pour transporter des personnes en masse, ce qui s’explique par le contexte d’un laisser-faire intrépide dans nos contrées.
Le risque de chute  existait déjà avec les chevaux et les charretiers, mais aujourd’hui il s’est amplifié avec les véhicules pouvant être très dévastateurs en cas d’accident. On espère que l’accident d’hier du camion sera un cas d’avertissement pour les autorités locales afin de prendre des mesures strictes de prévention. Comme dit l’adage, vaut mieux prévenir que guérir.

K.S

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s