Le porte-parole du gouvernement : La vaccination sera obligatoire pour les fonctionnaires de l’État

Nouakchott, 04/08/2021

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, M. Moktar Ould Dahi, a commenté, mercredi après-midi, les résultats du conseil des ministres, tenu plus tôt dans la matinée.



Le porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil a examiné et adopté plusieurs projets de loi, de décret et des communications. Il a ajouté que l’accent a été mis sur la situation épidémiologique du pays. Au vu de l’augmentation constante des nouveaux cas de contamination, le Président de la République a instruit le comité interministériel chargé du suivi de l’évolution du covid-19, de se réunir d’urgence afin de prendre les mesures qui s’imposent, a précisé le porte-parole du gouvernement.

Au cours de la réunion du comité interministériel, il a été constaté que le nombre de nouveaux cas positifs est en hausse. Le nombre de cas positifs enregistrés est passé de 1420 la semaine dernière à 2206, cette semaine.

A cela s’ajoutent un pic de cas graves, 99 au total et le faible taux de vaccination, a déclaré le porte-parole. Pour toutes ses raisons, des mesures ont été prises par le comité interministériel, a-t-il précisé.

Ainsi, il a été décidé de démarrer une campagne intensive de vaccination pour préserver au maximum les citoyens, a souligné le porte-parole. Des centres de vaccination de proximité seront installés dans les quartiers périphériques ainsi que dans les zones où une augmentation de nouveaux cas est constatée. Au niveau, des entrées et sorties des grandes villes, des centres de vaccination seront également installés afin que les voyageurs, entrants ou sortants puissent prendre leur première ou seconde dose, selon leur situation, a-t-il précisé.

En outre, un train de mesures draconiennes a été annoncé, afin d’augmenter le nombre de personnes vaccinées. Le porte-parole a souligné que la vaccination sera rendue obligatoire pour tous les fonctionnaires et pour toutes les personnes qui travaillent dans des établissements publics. Les personnes réfractaires s’exposent à des sanctions, a affirmé le porte-parole, qui n’a pas cependant précisé leur nature.

Par la suite, M. Ould Dahi a annoncé que le port du masque sera obligatoire dans tous les lieux publics.

Interpellé sur la légalité de certaines mesures, le porte-parole du gouvernement a indiqué que la Mauritanie est un État de droit et qu’une circulaire du ministère de l’Intérieur est déjà en vigueur; il a précise que le nécessaire sera fait, afin de mettre en œuvre les nouvelles mesures, dans le respect strict de la loi et pour l’intérêt général.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement a indiqué que des instructions ont été données pour renforcer les contrôles, notamment en ce qui concerne le port du masque, le respect du couvre-feu et l’interdiction des rassemblements.

Poursuivant son intervention, le porte-parole a attiré l’attention sur la dégradation de la situation épidémiologique des pays voisins. Pour lui, il est important qu’il y ait une synergie des efforts, pour se prémunir contre le coronavirus.

Répondant aux questions des journalistes, le porte-parole du gouvernement a tenu à rassurer sur l’état de préparation du pays. Dans ce sens, il a indiqué que des centaines de milliers de doses de vaccins sont disponibles en ce moment.

A propos de la pénurie du vaccin AstraZenca, M. Ould Dahi a déclaré que plus de cent mille doses seront disponibles avant le 16 septembre, avant d’ajouter que le délai pour une seconde dose est de deux mois au minimum et de quatre mois au maximum. Comme les premières doses d’AstraZeneca ont été injectées pour la première fois en Mauritanie, en avril dernier, avec l’assurance que le vaccin sera livré avant le 16 septembre, on reste dans les temps, en a-t-il déduit.

Il a tenu à remercier les États-Unis d’Amérique pour l’octroi de 300 mille doses du vaccin Johnson and Johnson, à travers le dispositif Covax.

Pour ceux qui s’interrogent sur la fiabilité de ce vaccin ainsi que des précédents, le ministre a indiqué que tous les vaccins parviennent à la Mauritanie via le dispositif Covax piloté par l’Organisation mondiale de la Santé, qui assure la qualité des vaccins. Selon lui, il n’y a donc pas de craintes à avoir à ce niveau.

©️ Crédit source : https://fr.ami.mr/Depeche-59739.html

Mauritanie – Covid-19 : les autorités interdisent à nouveau les rassemblements | Par le journaliste BBN


Face au rebond des cas de coronavirus, les autorités mauritaniennes ont annoncé vendredi 9 juillet l’interdiction à nouveau des rassemblements.

Cette décision a été prise par le comité interministériel chargé du suivi de la pandémie du Covid-19 lors d’une réunion consacrée à l’évaluation de la situation épidémiologique dans le pays et à l’adoption du 7ème rapport périodique du fonds spécial de solidarité sociale et de lutte contre le coronavirus des mois de mai et juin 2021 présenté par le ministre des finances.

Le comité a décidé ce qui suit :

– Le renforcement des mesures de contrôle et de tests au niveau des aéroports et des postes frontaliers, particulièrement en ce qui concerne les voyageurs en provenance des pays connaissant une situation épidémiologique difficile avec la propagation de souches du variant du coronavirus.

– Rendre plus strict le niveau du couvre-feu, interdiction totale de tous les rassemblements, imposer le respect des mesures préventives dans les espaces publics et renforcer l’opérationnalité à tous les niveaux pour faire face à toute nouvelle vague de propagation du virus.

– Accélération du rythme de la vaccination et de la sensibilisation pour relever ses niveaux et son intensification dans toutes les wilayas. La vaccination reste disponible dans tous les centres de santé sur l’ensemble du territoire national, car elle est le meilleur moyen offrant l’immunité requise.

La Mauritanie a enregistré vendredi 3 décès, 94 cas positifs et 34 cas guéris.

@babacarbayendiaye
Nouakchott – 09/07/2021

©️ Crédit source : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=4917632988255186&id=100000256018105

Mauritanie : Sélibaby en tête des données relatives au coronavirus


La wilaya du Guidimakha est arrivée en tête des toutes celles du pays quant aux données relatives au coronavirus, qu’il s’agisse du nombre de cas actifs ou encore du nombre de guérisons.

Selon les données publiées samedi par le ministère mauritanien de la santé, ses services ont enregistré 99 cas actifs de la maladie dans cette wilaya, dépassant celles de Nouakchott réunies où le nombre de cas actifs est de 87.

Lors de la dernière journée le Guidimakha a enregistré le plus grand nombre de cas, 6 au total, deux à Sélibaby et quatre à Gabou.

Cette wilaya arrive encore entête s’agissant du nombre de guérisons lors de la dernière journée, 20 au total, neuf à Sélibaby, six à Gabou et cinq à ould Yengé.

Le ministère mauritanien de la santé avait annoncé vendredi soir avoir circonscrit la propagation du virus dans la wilaya du Guidimakha, réaffirmant que les foyers apparus à Sélibaby, Gabou et ould Yengé ont été maitrisés.

Le ministère a rassuré les populations et les personnes résidentes en Mauritanie quant aux indicateurs généraux de la situation épidémiologique stables par rapport au nombre de cas enregistrés, réaffirmant cependant la nécessité de respecter les mesures de prévention, la distanciation sociale, le port du masque te le lavage des mains.

Sahara Medias

©️ Crédit source : https://www.facebook.com/297319407063485/posts/3755281214600603/

🔴Guidimakha : hausse alarmante des cas liés au coronavirus, les autorités sanitaires se mobilisent


En Mauritanie, tous les regards sont tournés vers la wilaya du Guidimakha, face à la hausse alarmante des cas liés au coronavirus.

« Nous devons conjuguer les efforts pour faire face à la menace de propagation de la pandémie », a déclaré dimanche à Sélibabi, Teyib Ould Mohamed Mahmoud, wali du Guidimakha, lors d’une rencontre avec des imams, des notables, des élus, des travailleurs du secteur de la santé, des représentants de clubs de jeunes et d’associations féminines.

« L’application stricte des mesures de précaution est la meilleure option pour contenir le virus insaisissable », a-t-il ajouté.

Dans ses dernières statistiques sur la situation du coronavirus, en date du 28 avril, le ministère de la santé notait que la wilaya du Guidimakha battait le record du nombre de cas actifs liés au coronavirus.

A l’heure actuelle, aucune explication n’a été fournie sur les raisons de la recrudescence exponentielle de la maladie dans cette partie du pays. Pour le moment, les autorités sanitaires tentent de rassurer.

« Nous avons étudié en détail les besoins des centres et des points de santé afin de faire face à cette phase accélérée de propagation. Nous devons prendre garde contre le danger de sous-estimer le fléau et du respect strict des mesures de précaution », a alerté Mohamed Mahmoud Ould Ely Mahmoud, directeur de la Surveillance épidémiologique au ministère de la Santé.

« Nous allons procéder immédiatement à la correction des lacunes constatées dans la mise à disposition des moyens et équipements appropriés pour faire face à la situation présente », a indiqué M. ould Ely Mahmoud.

La Mauritanie a lancé sa campagne de vaccination depuis le 26 mars dernier.

Elle a déjà acquis 50.000 vaccins de la Chine, 31.000 de la France dans le cadre de l’initiative Covax et 10.000 autres des Emirats arabes unis.

@babacarbayendiaye
Nouakchott – 02/05/2021

©️ Crédit source : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=4713007348717752&id=100000256018105

Mauritanie – Santé | Covid-19 : Le Président Ghazouani reçoit sa première dose de vaccin

Le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a reçu le vendredi 9 avril courant au palais présidentiel à Nouakchott, la première dose du vaccin contre la covid-19, dans le cadre de la deuxième phase de la dite vaccination.

Le ministère de la Santé avait fixé la veille, aujourd’hui, comme date de vaccination du président et des membres du gouvernement contre la pandémie du Covid-19.

Cette mesure intervient, selon le Département, en raison des exigences de l’action gouvernementale qui imposent un contact quotidien avec les personnes dans les bureaux et au cours d’activités publiques, ainsi qu’aux déplacements ministériels à l’étranger, dans un souci de préserver la santé de tous les citoyens, des membres Gouvernement, des fonctionnaires et les agents de l’Etat, des Représentants des pays amis et des organismes partenaires.

Essahra

©️ Crédit source : https://www.facebook.com/297319407063485/posts/3650686545060071/

Mauritanie : début demain de la campagne de vaccination pour les personnes âgées et les personnes malades

Le ministère mauritanien de la santé a annoncé ce dimanche le début demain lundi de la campagne de vaccination contre le coronavirus destinée aux personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Le ministère a demandé aux personnes concernées ou celles les représentant de se présenter dans le centre de santé le plus proche, muni de la pièce d’identité de l’intéressé, afin de l’inscrire sur les listes agréées pour la vaccination.

Le ministère a ajouté que les personnes souffrant de maladies chroniques et âgées de plus de 60 ans doit présenter une attestation délivrée par le spécialiste chargé de son suivi ou par le médecin chef de la moughata de sa résidence, en plus de sa pièce d’identité.

Sur la base des rendez-vous fixés les personnes concernées seront contactées par les équipes chargées de la vaccination pour prendre la première dose.

Le ministère de la santé avait organisé ces derniers jours une campagne de vaccination pour les équipes médicales après avoir reçu des doses du vaccin chinois SINOPHARM, offertes gratuitement par la chine.

La Mauritanie s’apprête à recevoir son quota de vaccins dans le cadre de l’initiative COVAX à l’initiative de l’organisation mondiale de la santé qui a promis à la Mauritanie 20% de ses besoins en vaccins.

Sahara Media

©️ Crédit source : https://www.facebook.com/297319407063485/posts/3636306203164772/

Le Président de la République supervise le lancement de l’opération de vaccination anti-covid-19 (AMI)

Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a supervisé, vendredi matin, au centre hospitalier national à Nouakchott, le lancement de l’opération de vaccination anti-covid-19 sur l’ensemble du territoire national.

La première étape de l’opération concernera le staff médical au niveau de Nouakchott avant de s’étendre, dans les prochains jours, au reste des wilayas du pays ; après le staff médical, ce sera le tour des personnes âgées, des malades souffrant d’affections chroniques et des couches vulnérables.

A cette occasion, le ministre de la Santé, M. Mohamed Nedhirou Hamed, a affirmé que ce vaccin ne comporte aucun risque sur la santé, n’a pas de complications négatives et son une efficacité est reconnue au niveau mondial, indiquant que cette opération a commencé par les staffs médicaux car ils sont en première ligne et en avant-garde dans la lutte contre cette pandémie.

Il s’est déclaré honoré d’être, ici, entre le spécialiste du Covid-19 de grande renommée N’Diaye Amadou Mamadou et le spécialiste de la réanimation Mohamed Ould Bebaha. Il s’agit, a-il dit, de deux professeurs de référence dans ce domaine, ce qui doit rassurer tout le monde quant à l’efficacité de ce vaccin utile et sans risques.

Le ministre a remercié les personnels de la santé pour les efforts qu’ils ne cessent de déployer pour faire face à cette épidémie, les appelant à affluer de façon massive vers les centres de vaccination pour s’immuniser contre toute vague probable et afin que l’on puisse se consacrer aux autres couches ciblées.

Pour sa part, le Pr N’Diaye Amadou Mamadou a déclaré à l’Agence mauritanienne d’information qu’il a reçu le vaccin aujourd’hui en présence de Son Excellence le Président de la République, exprimant sa satisfaction pour cette opération qui s’est déroulée dans de bonnes conditions.

il a appelé tout le monde à ne pas rater l’opportunité de ce faire vacciner et d’affluer massivement en direction des centres de vaccination, rappelant les dangers du Covid-19 et l’ampleur de ses conséquences négatives au niveau mondial.

De son côté, le spécialiste en réanimation, Mohamed Ould Bebaha, a souligné l’efficacité de la vaccination contre la troisième vague probable du Covid-19.

©️ Crédit source: https://fr.ami.mr/Depeche-57705.html

Mauritanie – Foot | CAN U20 2021 : La compétition pourrait se jouer à huis clos

Africa Foot United – La Mauritanie accueille à partir du 14 Février prochain la 22è édition de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

Pour ce grand évènement, le public pourrait être privé d’accès aux différents stades en raison de la pandémie du Coronavirus qui prend de plus en plus d’ampleur en terre mauritanienne. La Mauritanie a compté 56 nouveaux cas positifs au Coronavirus pendant les dernières 24 heures. Le pays comptabilise déjà 16322 cas dont 413 décès depuis le début de la pandémie.

Des chiffres alarmants surtout ces derniers mois qui ont entre autres poussé le gouvernement mauritanien à imposer le couvre-feu dans le pays.

De sources très renseignées, on apprend que la compétition aura bel et bien lieu mais ce sera probablement sans public. Une décision en cours d’étude et dont l’officialisation devrait se faire les prochains jours. Il s’agit entre autres de mesures pour assurer la sécurité des joueurs et des différentes délégations étrangères.

Par Faudel Amoussou

©️ Crédit source: via https://cridem.org/C_Info.php?article=745049

Mauritanie | Le ministère des Affaires islamiques annonce la levée de la suspension de la prière du vendredi

AMI – Le ministère des Affaires islamiques et de l’Éducation a annoncé, dans un communiqué publié aujourd’hui, mercredi, a levé la suspension de la prière du vendredi et des autres prières faites à la mosquée sous réserve des conditions et règles fixées par l’Association des Ulémas de Mauritanie.

Voici le texte de ce communiqué :

« Sur la base des résultats de la réunion consultative du Conseil des Ulémas mauritaniens en date du: 20 Jumada El Awal 1442 AH correspondant au 04/01/2021 au siège de la Conseil concernant la possibilité de la tenue de la prière du vendredi et en groupe à la mosquée dans les conditions sanitaires actuelles, (…) et étant donné que l’honorable institution a conclu que la tenue de ces prières est possible pour peu que l’on respecte les conditions suivantes :

– L’enlèvement des tapis des mosquées ;

– L’engagement à désinfecter chaque mosquée ;

– L’usage par les fidèles des maques ;

– Le respect de la distanciation requise au plan sanitaire ;

– L’allègement de la « Khoutba » (sermon du vendredi) ;

– L’absence des personnes (cas particuliers : les individus âgés, et ceux atteint de maladies chroniques) ;

– L’engagement d’une commission faisant partie de la « Jamaaa » de la Moquée présidée par l’Imam d’appliquer ces mesures sanitaires ;

Le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel déclare lever la suspension de la prière en commun dans les mosquées et de celle du vendredi conformément aux conditions et règles contenus dans la lettre de l’Association des Ulémas de Mauritanie sur la question.

©️ Crédit source: https://cridem.org/C_Info.php?article=744339

Mauritanie | Ministère de la santé : Prochain recrutement

Le Calame – Le ministre de la santé Dr Nedhirou Ould Hamed annoncé que son ministère va procéder au recrutement de 500 fonctionnaires dont 100 médecins et 400 infirmiers. L’annonce a été faite au cours d’une émission diffusée vendredi soir 1er janvier sur la Mauritanienne (TVM) à laquelle ont participé plusieurs ministres et autres hauts responsables de départements. Selon le ministre, une réunion sera organisée avec son collègue des Finances pour finaliser les modalités de ce recrutement qui sera lancé dans les jours à venir.

©️ Crédit source: http://cridem.org/C_Info.php?article=744195