🔴 Note des condoléances et de Soutien – Par Ganbanaaxu Fedde Armepes | 7 mauritaniens tués au Mali.

Nous apprenons ces dernières heures que 7 ressortissants mauritaniens ont perdu la vie au Mali lors d’un incident grave aux circonstances restant à clarifier. Lire ici https://fr.ami.mr/Depeche-62379.html , le communiqué de la présidence mauritanienne datant du vendredi 21 janvier 2022.

En conséquence de cet événement douloureux, notre association Armepes et ses partenaires de la mouvance droit-de-lhommiste Ganbanaaxu tiennent à :

– Présenter nos fraternelles et compatissantes condoléances aux familles des victimes originaires de la moughaata d’Adel Bagrou (Hodh El Charghi) et au peuple mauritanien,

– condamner vivement ces graves incidents meurtriers dans la zone frontalière,

– exprimer notre soutien aux hautes autorités étatiques de 2 pays dans leurs démarches diplomatiques, judiciaires et sécuritaires afin d’élucider cette affaire et de prendre les décisions appropriées en conséquence. Ainsi pour que de pareils événements gravissimes ne se reproduisent plus.

Le 22 Janvier 2022

©️ La communication Armepes-France et partenaires Ganbanaaxu.

✓Le communiqué de la Présidence 🇲🇷 | Sur l’incident meurtrier avec 7 mauritaniens tués au Mali. (ami.mr)

Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a exprimé, vendredi, ses sincères sentiments de compassion et ses franches condoléances aux familles des victimes du tragique incident dans lequel sept de nos compatriotes innocents avaient perdu la vie au Mali. C’est ce qui ressort d’un communiqué de la Présidence de la République, dont une copie est parvenue à l’Agence Mauritanienne d’Information.

Voici le texte intégral du communiqué :

« Suite au douloureux incident qui a coûté la vie à sept de nos concitoyens innocents sur le territoire malien, Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, exprime aux familles des victimes de ce drame, aux habitants de la zone, et à l’ensemble du peuple mauritanien, les sentiments les plus sincères de compassion et les plus franches condoléances.

Il implore Allah le Tout-Puissant d’entourer les victimes de sa grande Miséricorde et de les accueillir en Son Saint Paradis.

Suite à cet évènement douloureux, Son Excellence le Président de la République a dépêché le ministre des Affaires Islamiques et de l’Enseignement originel, un chargé de mission à la Présidence de la République et le Wali du Hodh Charghi vers la moughataa d’Adel Bagrou, pour transmettre ses condoléances.

Son Excellence affirme, également, aux habitants de la zone, et à tous les citoyens que la préservation de leur quiétude et de leur sécurité, prime pour lui toute autre considération, et qu’il prendra toutes les dispositions nécessaires pour les garantir.

Dans le même contexte, Son Excellence le Président de la République a de dépêché au Mali une mission, composée des ministres des Affaires étrangères, de la Défense nationale et de l’Intérieur et de la Décentralisation et du Directeur général de la Sûreté Nationale, afin d’élucider les circonstances de ce tragique incident, à travers l’ouverture d’une enquête qui situera les responsabilités, et infligera les peines les plus sévères aux auteurs de du crime.

L’enquête permettra d’arrêter, en coordination avec les autorités maliennes, les mesures nécessaires à prendre pour empêcher que de tels incidents douloureux se reproduisent à l’avenir, et d’assurer la sécurité et la quiétude de nos citoyens sur le territoire malien ».

© Crédit source : https://fr.ami.mr/Depeche-62379.html

✓4 Mauritaniens tués au Mali : « Colère » des autorités mauritaniennes

Alakhbar – Les autorités mauritaniennes sont « en colère » après que quatre de leurs ressortissants ont été tués au Mali, a déclaré, ce vendredi, à Alakhbar une source officielle.

« Ces incidents récurrents, évoqués, jeudi au Conseil des ministres, ont suscité la colère du chef de l’État mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani« , a ajouté la source. Les quatre Mauritaniens seraient « tués par des membres de l’armée malienne », salon plusieurs médias mauritaniens.

« Une enquête est en cours du côté de Nouakchott », a poursuivi la source qui prédit « un communiqué officiel » du gouvernement mauritanien « dans les prochaines heures ».

Nouakchott pourrait également adresser « une lettre de protestation à Bamako pour exiger la lumière et obtenir la sanction des auteurs ». Jeudi, le porte-parole gouvernement mauritanien, Mokhtar Ould Dahi, a dit que l’État suit l’affaire de près.

« Tout citoyen mauritanien, victime de malfaiteurs sera suivi de près et les auteurs seront punis, selon la loi », a ajouté le porte-parole.

© Crédit source : https://cridem.org/C_Info.php?article=753392

✓Flash info – Foot 🇲🇷 | Le numéro 10 Adama BA annonce sa retraite internationale

-L’attaquant international mauritanien Adama BA a annoncé via un post sur sa page officielle Facebook sa retraite internationale. Natif du Guidimagha (Gouraye) , l’un des atouts offensifs des Mourabitounes depuis une décennie, âgé de 28 ans vient de participer à CAN 2021 au Cameroun. L’équipe mauritanienne a été éliminée sévèrement en terminant dernière du groupe F avec 3 défaites, 7 buts encaissés et 0 marqué. Il a évolué dans le championnat français notamment à Brest, Bastia et AJ Auxerre.

~Ci-dessous le post de l’annonce :

« بقلب حزين، أعلن اعتزالي اللعب دولياً، وهنا أشكر عائلتي وكل الأشخاص الذين دعموني دائماً منذ البداية، لقد كان شرفاً كبيراً لي أن أدافع عن ألوان بلدي لمدة 9 سنوات.
أشكر اللاعبين على الاحترام الذي قابلوني به طوال هذه السنوات، وأتمنى التوفيق لبلدي 🇲🇷♥️.

C’est avec le cœur Lourd que je vous annonce ma retraite internationale , Je remercie ma famille , mes proches et les personnes qui m’ont toujours soutenu depuis le début , ça a été un grand honneur pour moi de défendre les couleurs de mon pays pendant presque 9 ans . Je remercie les joueurs pour le respect qu’ils m’ont accordé pendant toutes ses années et je souhaite le meilleur pour mon cher pays 🇲🇷♥️ . »

~Lien média source : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=474482854038955&id=100044317335289

©️ Éléments médias : Facebook du Joueur.

✍🏾 KS pour le BLOG

✓Le ministre de l’Emploi lance un projet visant l’employabilité de 60.000 jeunes d’ici 5 ans

AMI – Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Taleb Ould Sid’Ahmed, a supervisé, mardi, dans les locaux de l’Agence nationale pour l’emploi (Agence Techghil), le lancement de la première phase pilote du Projet Amélioration de l’Employabilité des Jeunes (PEJ) dans le cadre de la mise en œuvre du programme spécial de son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Ce projet financé par la Banque mondiale dans le cadre de la coopération avec la Mauritanie a pour objectif dans cette phase pilote d’accueillir et d’orienter vers le dispositif de la formation technique et professionnelle 1000 jeunes (filles et garçons) âgés de 15 à 24 ans au niveau des trois wilayas de Nouakchott.

Dans son discours prononcé à cette occasion, le ministre a déclaré que ce projet donne une seconde chance à ceux qui n’ont pas terminé leurs études, la plupart ont entre 15 et 24 ans et c’est la majorité de la jeunesse.

Quasiment plus de 44% n’ont pas le baccalauréat, n’ont pas de brevet, n’ont pas eu la chance de terminer leurs études, ne travaillent pas et ne sont pas inscrits dans un système de formation professionnel.

Il a ajouté que le Président de la République a été très clair que pour lui cette jeunesse est l’épine dorsale du pays à qui il faut donner la possibilité d’accèder à une formation de qualité et de court durée par rapport à la demande du marché.

Le projet dont la durée d’exécution est de 5 ans vise l’amélioration de l’employabilité de 60.000 jeunes vulnérables, dans 8 wilayas du pays, à savoir, les trois wilayas de Nouakchott, les deux Hodhs, l’Assada, le Trarza et le Guidimakha.

©️ Crédit source : https://cridem.org/C_Info.php?article=753301

✓LE MINISTÈRE DES FINANCES SUSPEND L’OCTROI DES DOCUMENTS DE LA PROPRIÉTÉ FONCIÈRE

Le ministère des finances a publié le 14 janvier courant, une note de service signée par le secrétaire général du Département et faisant état des 4 mesures prisées au terme des travaux d’une réunion ministérielle relative à l’amélioration des procédures d’octroi des documents de la propriété foncière.
Il a ainsi décidé « la suspension sans délais de tous les actes de duplicatas ou assimilés portant sur la propriété foncière établis depuis aout 2019 » et la restriction de tous les actes de paiement rattachés à ces actes duplicatas ou actes assimilés quelque soient leur nature ».

Il est aussi question de « restriction de l’accès aux archives de la propriété foncière » et de la suspension de l’arrêté en date de mars 2020, « portant délégation de certains actes fonciers et domaniaux au Directeur Général des domaines et du patrimoine de l’Etat ».

La Rédaction de Cridem

©️ Crédit source : http://adrar-info.net/?p=72858

✓UN ANCIEN MINISTRE DE LA JUSTICE AU PALAIS PRÉSIDENTIEL

Future Afrique – L’on apprend d’une source que l’ancien ministre de la justice Me Mahfoudh Bettah a été convoqué jeudi dernier au palais présidentiel de Nouakchott.
Aucune information officielle n’a circulé sur cette audience, mais,selon des observateurs, Ould Bettah serait consulté pour son entrée dans le prochain gouvernement. Au cours de la semaine passée, une partie de la presse locale a relayé des informations concernant un remaniement ministériel.

De 2005 à 2007, Ould Bettah avait les charges du portefeuille de la justice durant la transition du CMJD, sous la présidence de Feu Ely Ould Mohamed Vall, après le coup d’Etat qui a renversé l’ancien président Maaouiya Sid’Ahmed Taya.

Le vieux routier du barreau de Nouakchott, forme le parti Convergence Démocratique Nationale (CDN) parti d’opposition. Bettah avait dirigé l’Ordre national des avocats (ONA) pendant 10 ans. Il fut l’un des opposants à l’ancien président Mohamed Abdel Aziz durant ses dix ans au pouvoir. Aux côtés de ses compagnons de lutte, il avait fait des sorties pour dénoncer les derniers amendements constitutionnels et la dissolution du sénat.

Il avait milité vaillamment dans les rangs du Front National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU) et la coordination de l’opposition démocratique (COD). L’homme est connu pour ses positions raisonnables et discours objectifs.

© Crédit source : http://adrar-info.net/?p=72843

✓🇲🇷 Football | Nos pâles Mourabitounes boutés de la CAN !

Éléments médias Facebook #FFRIM



C’est presque fini pour notre équipe nationale de football à la CAN camerounaise 2021. Cette 33 ème édition de la compétition phare du continent est notre deuxième participation à ce niveau. Lors de la CAN précédente en Egypte 2019, l’équipe avait su tenir une honorable position d’un poucet qui découvre. Une logique défaite face au Mali (4-1) et 2 nuls (0-0) vaillamment arrachés (contre l’Angola et la Tunisie). À l’époque on décèlait une certaine idée de jeu et un entrain vif chez les hommes du coach français Corentin Martins (limogé il y’a quelques mois). Au contraire de l’équipe actuelle sous la direction d’un autre sélectionneur français Didier Gomes Da Rosa, qui n’accroche rien et ne montre aucune résistance. Ainsi après la défaite du premier match face aux gambiens (1-0) à Limbé, hier (16/1/2022) c’était le carton de 4 buts à 0 infligé par la Tunisie de Wahbi Kazri. 2 matchs autant de revers et peut être ou certainement même une troisième manche du supplice face au Mali lors de la dernière journée du groupe F prévue le 20 janvier . Espérons qu’ils vont éviter le fond en assurant au moins un nul, même s’il faut défendre à 9 dès l’entame.

À ce niveau le bilan est très négatif, 5 buts encaissés et 0 pointé, surtout pas de moindre idée de jeu global. Ni offensive ni défensive, on dirait une équipe d’amis du dimanche qui viennent passer du temps oisif. La FFRIM – Fédération de Football de la Mauritanie se doit une réaction conséquente à l’issue de ce tournoi déjà plombé pour les Mourabitounes. Si on s’en tient à leur post laconique de la Page officielle Facebook, on a l’impression que le ton distillé tend vers un accommodement communicationnel lisse du fiasco en téléchargement…!

À suivre…

KS pour le BLOG

✓CAN – Cameroun 2021 | La lettre d’excuses de la CAF à la Mauritanie.

~Élément média FB ffrim

La Page FB officielle de la Fédération Mauritanienne de Football publie un post https://www.facebook.com/289297627830014/posts/4897165037043227/ joint d’une lettre d’excuses de la CAF l’instance faîtière du Football africain. Ce mercredi 12 janvier 2022 à Limbé, les Mourabitounes faisaient face à l’équipe Gambienne pour leur premier match de la compétition (défaits 0-1). Lors de la présentation de 2 équipes, un cafouillage organisationnel s’est produit malencontreusement autour de l’hymne national de la Mauritanie. Les joueurs mauritaniens sur le terrain et le public mauritanien devant leurs téléviseurs, ont été surpris d’entendre la diffusion sono de leur ancien hymne national. Pour rappel depuis 2017, le pays a changé d’hymne lors d’un référendum constitutionnel du 5 août de la même année. Et le couac de Limbé s’est soldé par une lettre d’excuses et de clarification de la CAF adressée à la FFRIM et par extension aux hautes autorités mauritaniennes.

KS pour le BLOG

✓GAMBANAAXU – Activités Sensibilisation | Sortie médiatique d’Armepes-France [Photos]



Ce dimanche 9 janvier 2022 , la Web-radio Jeunesse Gambana Dafort 🎙️https://radioajgd.com/ a reçu comme invité une équipe du BE Armepes_France . Les éléments présents sont le président Gaye TRAORE, Dramane Gueleye CAMARA, Miryam CISSÉ et Koundou SOUMARE. L’équipe animatrice de la radio a été dirigée par Diadie Abdou COULIBALY. Une émission-fleuve de plus de 3 heures durant laquelle plusieurs thématiques ont été largement abordées. L’engagement Gambanaaxu et ses idéaux de paix et d’égalité adressés à la communauté soninké. Gambanaaxu, une voie de nécessaires réformes sociétales pour en finir avec les vestiges esclavagistes et féodaux dans le corps social soninké.



Un Appel paisible et citoyen pour la promotion des droits humains et la consolidation fraternelle, gage d’un véritable développement socio-économique et civilisationnel. Au 21 ème siècle, au cœur de l’Afrique, continent historiquement saigné affreusement par des traites esclavagistes, on ne peut accepter qu’un esclavagisme « domestique » dit par ascendance puisse être toléré sous une honteuse socialisation dans un même groupe sociolinguistique. Il faut en finir, et toutes les voix justes et humanistes sont conviées à cet engagement militant pour un éveil massif contre l’esclavage coutumier sous toutes ses manifestations dans nos communautés.



Nos chaleureux remerciements à l’équipe de la Web-radio Jeunesse Gambana Dafort 🎙️ pour la disponibilité et l’accueil attentionné.

10 janvier 2022

–La communication Armepes-France