​Déclaration de solidarité avec Marie Foray, chercheuse en droits humains et Tiphaine Gosse, journaliste

Le 28 avril 2017, la direction générale de la sureté nationale convoque Marie Foray, universitaire en droits de l’homme et Tiphaine Gosse, journaliste qui entreprenaient des recherches sur l’esclavage et le racisme en Mauritanie. Après leur avoir déclaré que ‘’l’esclavage n’existe pas en Mauritanie’’ le directeur général de la sûreté leur donne cinq jours pour quitter le pays en les accusant de travailler pour des organisations non reconnues, notamment IRA et TPNM. Marie Foray et Tiphaine Gosse ont été effectivement expulsées de la Mauritanie sur la base d’accusations non justifiées sans avoir eu le temps de terminer leurs recherches.

Suite à cette mesure injuste, l’organisation des droits de l’homme SOS-Esclaves exprime toute sa solidarité avec Marie Foray chercheuse en droits de l’homme et Tiphaine Gosse, journaliste expulsées arbitrairement de Mauritanie et demande aux autorités nationales:

De cesser toutes mesures limitant l’investigation et les recherches objectives sur la question des droits humains en général et à celles de l’esclavage et du racisme en particulier. 

De créer les conditions permettant aux chercheurs et aux investigateurs de mener en toute indépendance et en toute sécurité leurs activités en Mauritanie.

 

                                   

Boubacar Messaoud

Président de SOS-Esclaves

Source crédit : Post FB

Médias-Radio : GANBANAAXU FEDDE S’OUVRE UNE VOI(E)X…!


​FLASH INFO: AVIS AUX AUDITEURS…!


Vendredi 12 Mai 2017


À l’occasion du lancement officiel de la WEB-RADIO-GANBANAAXU FEDDE, le président d’ARMEPES-FRANCE et l’initiateur du forum Ganbanaaxu Fedde,  Gaye TRAORE sera l’invité de l’événement à partir de 21H heure française ou 19H GMT. L’équipe animatrice de de notre nouveau « joyau » médiatique vous souhaite une bonne écoute .


Les contacts tél pour les appels auditeurs : 

00 339 72 47 13 44 ou 00 336 50 74 12 50


Merci d’avance 


J’écoute Radio Ganbanaaxu avec TuneIn Radio. #NowPlaying http://tun.in/sfwUp


K.S

Le Président d’IRA France-Mauritanie ne se rendra pas en  Mauritanie le 10 mai 2017 comme il était prévu.  

Alors qu’il souhaitait pouvoir rencontrer cadres et militants d’IRA Mauritanie, les Ambassadeurs de France et des USA à Nouakchott ainsi que les autorités mauritaniennes, le Président d’IRA France-Mauritanie se voit contraint de reporter sa venue à une date ultérieure compte tenu des récentes répressions : 

 

▪ une juriste en droit international des droits de l’homme et une journaliste, toutes deux françaises, viennent d’être expulsées de Mauritanie après de graves menaces et harcèlements. Alors qu’elles effectuaient un travail de recherche sur l’existence de l’esclavage, elles ont été déclarées « Persona non grata » par les autorités mauritaniennes et traitées d’activistes. Juste avant leur expulsion, il leur a été déclaré que « l’esclavage n’existe pas en Mauritanie ». 

 

▪ les dernières arrestations des cadres d’IRA Mauritanie dans la région de Sélibabi démontrent un peu plus la volonté des autorités mauritaniennes d’accentuer leurs exactions à l’encontre des militants pacifiques. Leur seul but est de dénoncer l’esclavage, l’exclusion et le racisme d’Etat. 

 

Nous préférons, par le biais de ce communiqué, dire « à haute voix », sous l’égide d’une association officiellement reconnue en France (IRA France-Mauritanie) et dans le monde ce que les autorités mauritaniennes interdisent chez eux. L’esclavage en Mauritanie est une réalité, pas un mythe. 

 

Nous préférons reporter cette visite en raison des pressions exercées à l’encontre des militants d’IRA Mauritanie. Les autorités mauritaniennes nous auraient sûrement interdit de pénétrer sur le sol mauritanien ou suivis et surveillés si toutefois nous n’étions pas retenus à la frontière. 

 

Cette grave décision de ne pas se rendre le 10 mai 2017 à Nouakchott nous attriste profondément mais nous renforce plus que jamais dans nos combats et soutiens à cette juste cause. 

 

Nos pensées aujourd’hui vont aux deux prisonniers, militants d’IRA Mauritanie séquestrés à Bir Moghreïn par le régime mauritanien, ainsi qu’à leur famille. 

 

Les nombreux prix internationaux honorant M Biram Dah Abeid et la multiplication des associations IRA (Allemagne, Belgique, Italie, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Canada, USA, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Gabon et France) sont les preuves flagrantes que le combat d’IRA Mauritanie est universellement reconnu. 

 

 

Le Bureau d’IRA France-Mauritanie 

Jean-Marc Pelenc, Président

Source crédit : IRA-FRANCE 

FRANCE : EMMANUEL MACRON ÉLU PRÉSIDENT. 



Ce dimanche 7 Mai 2017, la France a élu son 8ème président de la 5ème République. Le nouvel élu est Mr Emmanuel MACRON, 39 ans seulement qui a battu la candidate (Marine LE PEN) du Front National parti historique de l’extrême droite française. L’homme du novice mouvement « EN MARCHE » a su secouer les clivages politiciens Gauche – Droite, en créant une dynamique politique inédite pour arriver au pouvoir . 

Maintenant la victoire acquise, le jeune président doit savoir PRÉSIDER LA FRANCE TRÈS POLITIQUE. 


FÉLICITATIONS ET BONNE RÉUSSITE.



K.S

​UNPO: Biram Dah Abeid choisi parmi les 100 personnes les plus influentes de TIME’s 2017.

Un membre de L’UNPO, en l’occurrence l’activiste et abolitionniste Biram Dah Abeid, a été choisi par Time Magazine parmi les 100 personnes les plus influentes de 2017. Ce choix est une reconnaissance des efforts nourris de Biram Dah Abeid pour l’instauration de la justice et pour le respect des droits humains en Mauritanie. Récemment, le fondateur et Président de l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA-Mauritanie), a reçu le Prix Emilio CASTELAR en Espagne. L’UNPO félicite M. Biram Dah Abeid pour cette reconnaissance par Time et abonde dans le sens des propos du Directeur de l’organisation Anti-Slavery International, M. Aidan McQuade, qui qualifie M. Abeid « d’être une inspiration pour des milliers d’individus qui continuent de résister à  l’esclavage en Mauritanie et au-delà”.

 

Biram Dah Abeid est né en 1965 dans le village mauritanien de Jidrel Mohguen, près de Rosso, Trarza. Ses deux parents sont nés sous l’esclavage. Son père, Dah, finit par échapper l’esclavage, mais la pauvreté força son épouse à  rester sous le joug de ce fléau. Le combat de Biram pour le triomphe de la justice et pour l’abolition de la forme moderne de l’esclavage dont souffre son groupe ethnique, les Haratins, a commencé alors qu’il avait 19 ans. A l’époque, il créa le Mouvement National Africain, mouvement dont l’objectif été de combattre la discrimination et l’esclavage dans son pays. En dépit de ses difficultés économiques et de son rang social, il arrive à décrocher sa Maîtrise en Histoire. L’activisme de M. Abeid a bourgeonné à  travers les temps et plus tard il devint un membre du mouvement abolitionniste SOS Slaves.
En 2008, M. Abeid fonda l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA-Mauritanie), une organisation qui défend les droits des esclaves et des anciens esclaves en Mauritanie et qui combat pour qu’ils accèdent aux opportunités éducatives et aux compétences culturelles nécessaires pour rompre les liens qui existent entre les esclaves et les maîtres. Aujourd’hui, la Mauritanie refuse encore de reconnaître IRA, en dépit du fait que l’organisation soit reconnue dans plusieurs autres pays. Malgré cela, l’organisation continue à user de la non-violence pour briser le silence officiel qui permet à l’esclavage de persister. Même si M. Abeid fut emprisonné plusieurs fois, il n’a jamais suspendu son combat pour le triomphe des droits humains dans son pays. En 2013, M. Abeid a reçu le Prix des Nations Unies pour les Droits Humains pour son perpétuel combat pour l’abolition de l’esclavage et pour la protection des droits humains de son peuple. En 2014, il se présente à l’élection présidentielle mauritanienne; il perdit contre M. Abdel Aziz.
L’UNPO se felicite de la décision de TIME Magazine de reconnaître M. Biram Dah Abeid sur sa liste annuelle des 100 personnes les plus influentes. Cette liste est publiée chaque année et identifie les personnes les plus importantes qui jouent un rôle remarquable en Politique, en Business, en Science, mais aussi dans les Arts et les Media. Le choix de M. Abeid est un message d’espoir tres fort au Haratin de la Mauritanie et aux activistes abolitionnistes de par le monde. Nous espérons que cette énième reconnaissance internationale fera pression sur Nouakchott pour l’obliger à abolir l’esclavage et pour mettre fin, une bonne fois pour toute, à la violation des droits humains des Haratin. 
http://unpo.org/article/20052

Traduit de l’Anglais par Siikam Sy

​Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA – Mauritanie) : Communiqué de presse

Le magazine Américain Time désigne le leader abolitionniste parmi les cent personnalités les plus influentes dans le monde


Le grand magazine Américain Time a choisi le leader abolitionniste Biram Dah ABEID, parmi les cent personnalités les plus influentes dans le monde pour l’année 2017. Parmi cette liste on peut citer plusieurs sommités mondiales notamment le président Américain Donald Trump, l’ex première dame de la maison blanche Michelle Obama et l’ancienne candidate aux élections présidentielles Américaines Hillary Clinton.

Cette distinction d’un magazine aussi prestigieux que le Magazine Time arrive quelques jours après que le président Biram Dah ABEID ait reçu le Prix Emilio CASTELAR. Monsieur CASTELAR est l’ancien président du parlement Espagnol auquel revient l’honneur d’avoir été le principal auteur de l’abolition de l’esclavage dans les colonies Espagnoles en Amérique Latine au 19è siècle. Une grande cérémonie s’est déroulée à cette occasion le 17 du mois d’avril courant à Madrid, la capitale Espagnole.

Toutes ces distinctions et tous ces prix qui se suivent reflètent clairement l’importance de l’interaction positive du monde libre avec la lutte pacifique et civilisée de l’Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA – Mauritanie) pour l’éradication de l’esclavage et ses diverses formes et la défense de la dignité et des droits de l’Homme pour la fondation d’un état de droit et d’institutions fortes en Mauritanie.

L’Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA – Mauritanie) exprime son bonheur et sa fierté de recevoir toutes ces distinctions et ces prix pour notre organisation IRA – Mauritanie et pour notre président Biram Dah ABEID ; ces prix renforceront davantage notre détermination à aller de l’avant et continuer sans faiblir le chemin du militantisme noble. 

Nous lançons encore une fois un appel solennel pour la libération des détenus abolitionnistes Moussa Bilal Biram et Abdallah Matalla Saleck.

La cérémonie de distinction des cent personnalités les plus influentes dans le monde 2017, aura lieu le 25 avril courant en présence du leader abolitionniste qui a été officiellement invité à cet effet.



Nouakchott le 21/4/2017


La commission de communication



Source crédit : Milieu IRA. 

IRA-MAURITANIE : LE PRÉSIDENT BIRAM DAH ABEID CÉLÉBRÉ PAR LE « TIME MAGAZINE » DANS SON « TOP 100 » DE 2017.

Communiqué de presse : le président du mouvement abolitionniste IRA-Mauritanie est nommé parmi les TOP 100 personnalités les plus influentes en 2017 selon le célèbre Magazine TIME.




Washington, le 20 avril, 2017                                                                


FRENCH 


Ce jeudi 20 avril, le Président d’Ira-Mauritanie, Biram Dah Abeid, a reçu une énième reconnaissance pour sa lutte pour l’abolition de l’esclavage et pour l’instauration, en Mauritanie, d’une société enfin juste. Biram Dah Abeid a été en effet choisi comme Une des 100 Personnes les plus influentes du monde en 2017. Cette liste est compilée par le Magazine americain Time (TIME100). Cette nouvelle reconnaissance témoigne de la nécessité de continuer à lutter pour l’instauration de la justice en Mauritanie. 


IRA-Mauritanie dédie cette reconnaissance à ses militantes et militants, aux détenus d’IRA-Mauritanie, Abdellahi Matalla Saleck et Moussa Bilal Biram, et à  tous les hommes épris de justice en Mauritanie et partout dans le monde. 


La cérémonie officielle de reconnaissance aura lieu á New York, le 25 Avril 2017.



IRA-USA Board


ENGLISH


This Thursday, April 20th, IRA-Mauritania’s President, Biram Dah Abeid, received, once again, a high recognition for his continued efforts to end slavery and to build a just society in Mauritania. Biram Dah Abeid was named one of Time Magazine’s 100 Most Influential People of 2017 (TIME100). This recognition is an encouragement to all those who stand, day in and day out, to end slavery and for justice in Mauritania. 


IRA-Mauritania dedicates this recognition to its militants, to its detainees, Abdellahi Matalla Saleck and Moussa Bilal Biram, and to human rights defenders throughout the world.


The official ceremony of recognition will take place in New York, on April 25th, 2017.


IRA-USA Board


Consulter le lien ci-dessous. Merci!

http://time.com/collection/2017-time-100/