[Activités GANBANAAXU ARMEPES-France – Rencontre ]

Ce dimanche 📆14/4/19 tard en fin d’après-midi, le vice-président d’Armepes-France Samba FOFANA et le chargé de COM Koundou SOUMARE ont rendu une visite de courtoisie et d’échanges aux doyens Baba Ould jiddou et Abidine Merzough. De passage en France ces jours-ci, notre prise de contact et nos échanges avec le grand-frère Abidine venu d’Allemagne, ont été très instructifs et positifs autour d’un pionnier de la conscientisation citoyenne, le doyen Baba chez lui en région parisienne. Ainsi les problématiques complexes de l’esclavage qui traversent à divers niveaux toutes les communautés en Mauritanie🇲🇷, ont été abordées largement et également l’historique de l’éveil abolitionniste et anti-esclavagiste ( El-Hor , SOS-ESCLAVES, IRA, et aujourd’hui GANBANAAXU* FEDDE) . Par ailleurs la situation politique mauritanienne en mouvements de pré-campagne présidentielle de juin 2019, a fait partie des discussions en toute fraternité. On notera le dîner copieusement servi par le doyen à cette occasion. Merci pour ces moments !

*Mouvement pacifique pour l’émancipation des descendants d’anciens esclaves en milieux soninkés.

#GANBANAAXU #HUMANISTE #ESCLAVAGE #SONINKÉ #APOLOGIE #Mauritanie

✅Pour la communication ARMEPES-France.

Présidentielle 2019 en Mauritanie : Une circulaire d’information et de mobilisation Rag – Sawab

مبادرة إنبعـــاث الحــــركة الانعتـــــــاقية
INITIATIVE DE RESURGENCE DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE EN MAURITANIE
IRA – Mauritanie

Circulaire

Bonjour militants et braves compagnons de lutte. Permettez-moi de vous rappeler quelques conseils qui, je l’espère aideront à mieux exécuter les actions et activités que vous aurez à entreprendre en vue des prochaines élections présidentielles.

Certes, vous vous imaginez que la lutte sera dure mais avec votre conviction, votre détermination, votre sacrifice de toujours, et la justesse de la cause que vous défendez, vous enregistrerez une victoire qui marquera histoire de la Mauritanie de demain.
Dans vos rencontres avec les bases, vous devez aborder la situation politique, économique sociale et culturelle que connaissent les mauritaniens depuis la prise du pouvoir par l’armée et particulièrement au cours de la dernière décennie pour conclure que le pays
a grandement besoin d’un fils qui, par son courage, son sacrifíce, son charisme et son envergure nationale et…
internationale doit le sortir du malheur.

On insistera particulièrement et longuement sur les points fondamentaux suivants :

1) l’objectif principal sera de travailler en vue d’empêcher le passage du candidat du pouvoir au premier tour du scrutin.

2) travailler en vue de faire passer notre candidat parmi les deux candidats en lice au second tour du scrutin
,
3) mener une large et continuelle campagne pour intérioriser dans l’esprit de tous que quand bien même les quatre millions qui constituent la population de la Mauritanie est acquise pour le candidat Biram,, cela n’a de valeur que si toute personne acquise pour Biram peut exprimer son suffrage, d’où l’impérieuse nécessité pour tous de :

a) avoir la carte d’identité nationale

b) s’inscrire sur la liste électorale

c) récupérer le bulletin de vote

D) identifier le bureau de vote

e) aller voter correctement.

4) insister, répéter sans cesse et infatigablement que Biram n’est pas le candidat d’un parti surtout lever l’équivoque ou la confusion que certains veulent entretenir en soutenant que Biram est candidat de Sawab. Or il n’est candidat ni d’un parti, ni d’un groupe, ni d’une tribu ni d’une région mais le candidat de tous les mauritaniens, de toutes les formations politiques et de la société civile .pour finir avec les injustices, le racisme, l’esclavage, la mauvaise gestion, les inégalités, les avantages indus, la mauvaise répartition des ressources nationales.

5) sensibiliser et mobiliser autour d’une Mauritanie Nouvelle dans laquelle chaque citoyen se reconnaît parfaitement.

6) s’organiser en équipes //quartier pour une meilleure réussite du travail de porte à porte

7) observer beaucoup d’ouverture, de patience et de bienséance face aux interlocuteurs.

Nouakchott le 12/03/2019

Oumar Yaly
Ancien ministre, président du pôle politique RAG – Sawab
1
IRA – Mauritanie http://www.biramdahabeid.org /www.iramauritanie.org
http://www.biram2019.com

✅Crédit source : Réseaux IRA-MAURITANIE

Projet éducatif / développement : Le Centre de feu Elhaj Fodie Boubou Koréra à Nouakchott.

Un ambitieux projet éducatif porté par le Professeur Mamedi Wagui Koréra, est en plein régime sur la construction d’un méga centre d’instruction pluridisciplinaire à Nouakchott. Situé à Tevragh-Zeina, Commune huppée de la capitale mauritanienne, ce Centre dénommé « Le Centre de Feu Elhaj Fodie Boubou Koréra » vise selon son promoteur principal, à associer toutes les filières d’enseignements (sciences islamiques, matières scientifiques et autres programmes de professionnalisation).

Mr Koréra natif d’Agoinit dans la Commune d’Arr dans le Guidimagha mauritanien, est une voix connue du sérail politique et communautaire de sa région. Il est l’actuel premier responsable de la fédération régionale de l’UPR (Parti au pouvoir) et soutien assumé du raïs mauritanien Ould Abdelaziz. Il tient également un poste de secrétaire général au Conseil économique et social .

Titulaire d’un doctorat en « Histoire » décroché en Égypte, il se dit très investi pour la promotion de l’Éducation, gage nécessaire d’une promotion sociale, religieuse , économique, culturelle, politique, identitaire et même existentielle d’ailleurs. Lors d’un récent entretien, il nous apprend que ce projet géré par une association, est ouvert à toutes les bonnes volontés désireuses d’actes pieux envers Dieu le Tout Miséricordieux. Très légaliste, celui qu’on appelle communément chez les soninkés, Docteur Mamedi Wagui Koréra, admet que par l’enseignement de qualité en masse, le monde soninké va suivre aisément les évolutions utiles et irréversibles de notre Monde en mouvement. Par ailleurs il assume ouvertement ses positionnements politiques au sein du système de son parti au Guidimagha en défiant certaines bases-tendances à coloration ethniciste ou communautariste.

Pour une date prévisionnelle de l’ouverture du Centre, il déclare que cela dépendra de l’évolution des fonds recueillis pour les travaux. Et qu’aujourd’hui la construction de l’établissement est en cours.

Nous lui souhaitons une grande réussite dans ce projet inédit et novateur d’initiative personnelle en matière d’enseignements.

🔸️Voir plus haut en photos, l’évolution des travaux et l’initiateur du projet dans son bureau (déjà fini) côté Bibliothèque. Sur l’une des photos, sont disponibles les coordonnées bancaires et les contacts tél pour les Dons de bienfaisance.

👏L’appel📣📣📣 est à TOUTES ET TOUS. IN SHA ALLAH.👏

✅🖊Récit par KS pour le BLOG

Un ancien wali porte une initiative dénommée « Coalition Biram Dah Abeid président 2019 »

Ancien gouverneur (wali) et militant de la cause des Harratines, Ahmedou Vall Messaoud vient de lancer une initiative baptisée « Coalition Biram Dah ABEID Président 2019 », à quelques encablures de l’élection présidentielle de 2019.

L’initiative a été lancée dimanche 13 Janvier. Ahmedou Vall Messaoud s’en explique : « Biram est porteur d’un grand espoir et c’est aussi un homme de courage comme il l’a montré. Nous pensons qu’il est temps, après 59 ans d’indépendance, que nous ayons un Président de la République descendant d’esclave ».

De son côté, Biram Dah ABEID, qui a déjà déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de 2019, s’est dit se réjouir de cet acte posé par l’ancien gouverneur Ahmédou Vall Messaoud.

« Je rends hommage à mon grand-frère qui a toujours eu une position claire, digne et indéfectible, même du temps, où il était gouverneur. M. Ahmedou Vall Messaoud, je lui rends hommage d’avoir pris cette initiative pour rassembler autour de lui des personnalités indépendantes, des électeurs et des grands électeurs pour contribuer au changement pour lequel nous nous sommes toujours sacrifiés et qui doit avoir lieu en 2019 ».

©CRIDEM / (14 Janvier 2019)

Soucre crédit : cridem.org

Conférence – Débat de l’association Wagadu Mayisi : Bref photoReportage de notre BLOG !

Samedi 22 décembre 2018, dans la salle Jean Jaurès au sein de la Bourse du Travail, s’est tenue une conférence-débat organisée par l’association Wagadou Mayisi. Ancrée dans la communauté soninké, cette association est présidée par Dr Abdoulaye Tijine Diagana le conférencier du jour. La rencontre a eu comme thématique « S’adapter pour survivre : la société face au devoir d’inventaire« . Avant la prise de parole de Mr Diagana, chercheur associé à l’université de l’Arizona, 2 responsables de l’association ont présenté les objectifs de leur organisation. Ces derniers sont Mr Bakary Dalla Camara président de section France et Mme Coumba Camara membre du bureau central. À noter la communication de Mr Idrissa Camara député mauritanien du parti Tawassoul et membre fondateur de l’initiative Wagadou Mayisi côté Mauritanien, actuellement en visite de travail parlementaire dans l’hexagone. Les échanges ont été très instructifs sous la couverture en live de la Webradio Dambe-Afrique. Dans le cœur des propos de l’intervenant principal, il est question de stimuler la réflexion et les questionnements sur certaines certitudes communautaires d’identification dans ce monde en mouvement. Le Docteur en Géographie a invité les soninkés à un nécessaire travail d’inventaire multidimensionnel et d’adaptation au MONDE évolutif pour la survie d’une certaine identité soninké. Vu l’intérêt qualitatif des échanges, cette journée débat aurait mérité une meilleure affluence par rapport à l’assistance très moyenne constatée sur place.

Récit par KS

Initiative/Informatique : Chaîne Soninka Tuto créé et présenté par Diadie CAMARA

Bonjour, voilà je fais une petite vidéo timide 😅, mais j’espère que ça peut aller.

Au faite, moi je suis informaticien de formation. Je suis analyste développeur et technicien en Maintenance et Réseaux informatiques.
J’ai ma petite boîte de prestations de services informatiques et vente de matériel informatique.
Je suis le coordinateur technique d’une organisation nommé InnovRim, nous travaillons pour la promotion des nouvelles technologies au près de jeunes.

J’ai créé cette chaîne YouTube après un constat, les tutoriels sont incontournable dans jours pour les personnes qui veulent vraiment s’auto former et découvrir des nouvelles choses, mais trouver des tutoriels en Soninke, Poular ou autres ce n’est pas facile.
Voilà pourquoi j’aimerais partager avec ma communauté des tutoriels dans notre langue, certes pour partager nos petites connaissance avec les autres et promouvoir aussi notre langue à la fois.

Diadie CAMARA, le fondateur de la chaîne.