● Le Mondial 2022 au Qatar s’est ouvert | Mot du Blog

Crédit 📷 via FB Al-Jazira English

Qatar est un émirat religieusement encarté d’obédience salafo-wahabite si je ne me trompe pas. Quand on voit ce que les Qataris osent franchir en matière d’ouverture par rapport aux rigidités quasi anathèmiques attribuées à certaines visions et compréhensions du prêche salafo-wahabite, on peut dire que l’espoir est permis. Ainsi au sein de nos milieux indigents intellectuellement et économiquement, il est temps de revoir les prêt-à-penseés qui sont diffusées par un apprentissage sournoisement belliciste. Cet apprentissage se reclamant « salafi » n’est rien d’autre q’un abrutissement certain qui se développe à terme parmi nos masses populaires. Quelle tristesse de constater qu’on fasse l’apologie d’un fatalisme braqué là où on a soif et faim…!?

À la place de la promotion de l’intelligence, ce courant salafo-wahabite nègre qui gesticule dans nos communautés, prêche un suivisme obsessionnel quasi maladif. Une police psychologique s’installe peu à peu et les vocations pour des grandes visions de développement multidimensionnel se trouvant brimées, certains prêcheurs répètent les textes et font fi des contextes. Schizophrènes, ils deviennent socialement et religieusement, la société en pâtit affreusement. Le dénuement matériel suit en toute logique le vide intellectuel construit par une pâle répétition. Les petits gourous répétiteurs se font dans leurs imaginaires, leur îlot émirat chariatique 2.0. Quand ça prêche, ils jugent, indexent, condamnent, refoulent, étiquetent, excluent et lancent l’anathème sur toute autre voi(x)e de compréhension.

Dans le discours d’ouverture, l’officiel Qatari a fait référence au monde arabe juste après le Qatar, et ça a du sens profond pour lui et normalement ça devrait avoir un autre sens alerte pour le monde musulman non arabe surtout du côté africain. Pour lui, la fierté liée à la nation arabe n’est pas la fierté liée à l’oumma islamique, et il n’a pas tort. Aux autres nations musulmanes non arabes de se raviser sur certains paradigmes existentiels. À chacune de s’organiser selon ses priorités sur Terre, chez nous, certains lettrés sous cette même coloration salafo-wahabite sont en furie d’excitation pour contrer certains de nôtres qui refusent la soumission sociale dans l’esclavage par ascendance intra-muros. Un vrai questionnement civilisationnel est à relever en l’occurrence, le saoudien wahhabite ne dirait pas qu’un houthi « chiite » saoudien serait un descendant d’esclaves qui se rebelle. Les nations dotées d’une certaine dignité peuvent durement s’affronter en guerres intestines (civiles, politiques, confessionnelles…) mais ils s’évitent en interne l’asservissement esclavagiste.

Qu’on arrête nos éléments porteurs du prêche vide intellectuellement dans nos communautés. J’avais lu une fois sur la famille Al-Saoud, notamment sur l’actuel prince M Ben Salman qui aurait 2 frères hautement diplômés (haute technologie et finance). Chez nous, certains qui se réclament de leur obédience salafo-wahabite, veulent qu’on rase les murs intellectuellement et économiquement dans nos enclos d’imaginaire puritanisme miséreux.

Il y’a du travail…beaucoup de travail !

✍️🏿 KS pour le BLOG

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR

● Ballon d’or 2022 | L’avant-centre français Karim Benzema sacré.

« C’est le ballon d’or du peuple » Karim Benzema

À bientôt 35 ans, l’attaquant tricolore du Real Madrid remporte la plus convoitée des récompenses individuelles pour le haut niveau du football mondial. À son compteur 5 ligues des champions UEFA dont la dernière édition où il a survolé en finissant meilleur buteur (15 buts).

Un grand buteur doté d’une intelligence de jeu phénoménale, celui qui est surnommé Nueve (9) mérite grandement ce sacre. Ainsi cette soirée de gala du 17 octobre 2022 à Paris, a été la sienne devant un parterre de stars et de représentants du football européen. Son trophée lui a été remis par l’une de ses deux idoles d’enfance au football (Ronaldo du Brésil et Zidane) , le français Zinedine Zidane. Ce dernier a été le dernier joueur français ayant remporté le trophée il y’a 24 ans (1998).

Bravo KB9, bien mérité !

Top 10 du classement

✍️🏿KS pour le BLOG

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR

● Football : Clarence Seedorf, ex-star de l’AC Milan, dénonce un système raciste

Lors de la conférence Festival dello Sport, Clarence Seedorf n’a pas hésité à dénoncer un « système plus raciste que les gens. »

Le problème du racisme dans le football et le sport de manière générale est malheureusement récurrent. Clarence Seedorf, qui a notamment fait les beaux jours de l’AC Milan (2002-2012) a dénoncé « un système raciste » lors d’une conférence ce dimanche.

« Je ne pense pas que l’Italie soit un pays raciste. J’ai toujours pensé cela, au bout de vingt ans je crois que je connais un peu l’Italie. Il y a des gens racistes, oui, comme partout. Mais le système est parfois plus raciste que les gens. Je n’ai pas reçu d’offre, pas même une après vingt ans en Italie. C’est un peu étrange » a déclaré le Néerlandais.

« Cela n’arrive pas qu’en Italie, c’est un problème européen. Vous ne voyez pas beaucoup de managers noirs, il n’y a pas d’opportunités. J’ai eu ma première chance sérieuse en Chine » a-t-il conclu.

Le seul joueur à avoir remporté quatre fois la Ligue des champions avec trois clubs différents (Ajax 1995, Real Madrid 1998, et Milan AC 2003 et 2007) se trouve aujourd’hui sans club. Sa dernière expérience remonte à 2019, où il était le sélectionneur du Cameroun.

©️ http://opr.news/30d1c6c3220926fr_fr?link=1&client=newseu

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR

● DANIEL RIOLO : POGBA ET SES « VIEUX AMIS »

Alors que l’imbroglio entre Paul Pogba et son frère Mathias prend un tour judiciaire (une enquête a été ouverte début août), l’éditorialiste de RMC Sport, Daniel Riolo, pilier de l’After, revient sur ces entourages qui font souvent plus mal qu’ils ne protègent.

Vous vous souvenez de la légende et de la phrase qui allait avec: « Ne pas oublier d’où on vient ». Il n’y avait pas une interview de joueur sans que le propos soit assorti de cette phrase ! La mode est passée. La légende s’est éteinte. On a rangé le gros « pipeau » au placard.

Depuis des années, les histoires les plus folles circulent sans qu’il soit possible d’en faire état publiquement. Pas de preuve, pas d’enquête. Kurzawa, Matuidi, des noms tombaient. Ils seraient bousculés par de vieux amis. Eux comme d’autres paieraient une « protection ». L’idée est qu’il faut verser un impôt aux « vieux amis » du quartier.

Le phénomène serait considérable. Difficile à imaginer. Soit le joueur fait entrer ses « vieux amis » dans les deals, soit il paye une protection, des services en tout genre difficile à cerner.

L’entourage est devenu un terme un peu flou et commode pour parler de personnes malveillantes

Sur les cinq dernières années, quasiment chaque été, le transfert de Kanté au PSG a été évoqué par les médias. Au moment de me renseigner sur la faisabilité du transfert, à chaque fois « on » m’a dit: « jamais Kanté ne reviendra en France, il a trop de problèmes avec des gens du 92 » Difficile d’en savoir plus.

Dans l’affaire de la sextape qui a vu Benzema être finalement condamné, c’est encore « l’entourage » de jeunesse qui a plombé la star du Real. L’entourage est devenu un terme un peu flou et commode pour parler de personnes malveillantes qui ont connu le joueur avant qu’il ne devienne riche, avant qu’on puisse le racketter.

Avec l’affaire Pogba, pour la première fois, une affaire éclate au grand jour. Paul Pogba a porté plainte et une enquête est en cours. Pour la première fois, on visualise, on a des détails. En mars, au moment du rassemblement des Bleus, Pogba en visite au quartier a été enlevé. Il doit payer une protection de 13 millions d’Euros. Ses « vieux amis » font peser une pression sur lui depuis des semaines. A Manchester puis à Turin, ils ont rôdé autour de chez lui.

Une ubuesque affaire de marabout
Son frère ainé est dans l’affaire.

C’est lui qui menace de révéler des choses « terribles » sur Paul. En gros, il veut discréditer son frère et ruiner sa carrière. Mathias Pogba s’est exprimé sur Twitter. Un réseau social qui autorise visiblement le racket et le chantage en direct. Parmi les révélations, une ubuesque affaire de marabout. Pogba aurait voulu marabouter Mbappé. Une histoire de fous, absurde qui ferait rire si elle n’était pas vraie. Et beaucoup d’éléments nous poussent malheureusement à y croire.

D’un point de vue sportif, il va devenir difficile d’envisager que Pogba et Mbappé aillent ensemble à la Coupe du monde. Mais je ne suis pas certain que le foot et le mondial soient les premières préoccupations de Paul Pogba en ce moment.

Par Daniel Riolo

©️ Via https://rmcsport.bfmtv.com/football/daniel-riolo-pogba-et-ses-vieux-amis_AV-202208290250.html

● Football : indignée, la Mauritanie quitte un tournoi des -15 ans et dénonce une fraude sur l’âge des adversaires

Le Figaro – La sélection des moins de quinze ans mauritanienne a décidé de quitter une compétition après un match contre la Sierra Leone perdu 6-0.

Les images parlent d’elles-mêmes. D’un côté (en blanc), une sélection de la Mauritanie avec des adolescents de moins de quinze ans formée d’adolescents en pleine croissance, aux gabarits divers. De l’autre, une équipe de Sierra Leone (en bleu) affichant des espoirs de taille adulte, similaire à celle des arbitres sur la pelouse.

La présentation des équipes avant le match entre les deux sélections lors d’un tournoi international en Afrique avait déjà alimenté la suspicion sur l’âge réel des joueurs sierra-léonais censés avoir moins de quinze ans.

Les doutes se sont confirmés un peu plus tard avec la lourde défaite de la Mauritanie (6-0), incapable de répondre au défi physique des joueurs adverses.

Indignée et suspectant une triche, la Mauritanie a donc préféré se retirer de la compétition organisée au Liberia en publiant un communiqué qui en dit long sur l’amertume des dirigeants.

«Nous avons été signalés par de nombreux observateurs que l’âge de certaines des équipes participant sur le terrain est très loin de l’âge légal pour participer à ce championnat», a expliqué la Fédération mauritanienne, inquiète pour la santé de ses jeunes pousses «exposées à des blessures graves». La Mauritanie est la seule sélection à avoir quitté la compétition.

«Nous ne devrions pas tolérer ou encourager de telles pratiques», ont conclu les dirigeants de l’État de l’Afrique du Nord-Ouest qui ne remettent toutefois pas en cause l’adhésion du pays à l’organisation de la compétition.

Par Gilles Festor

©️ Via cridem https://cridem.org/C_Info.php?article=758837

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR

● Football : après Arsène Wenguer, un autre dirigeant européen, Aurelio Laurentis de Napoli, perd la boussole face à l’Afrique | Par Mr Moussa Khairy


C’est tout le continent africain, la Confédération Africaine de Football (CAF) en tête, qui est indigné face aux propos jugés irresponsables et inacceptables tenus par le président du Napoli FC, l’Italien Aurelio Laurentis. Celui-ci a en effet déclaré publiquement que les joueurs africains qui signent pour Napoli doivent signer une clause de renonciation à la participation à la Coupe d’Afrique des Nations, comme condition d’emploi.
Je condamne ces propos d’autant plus qu’ils sont susceptibles, selon le communiqué de la CAF, de tomber sous la coupe de l’article 14 du règlement disciplinaire de la Fédération européenne de football (UEFA). D’ailleurs, une enquête disciplinaire a été requise à son encontre.
Par ailleurs, est-ce que le Napoli d’Aurelio Laurentis va appliquer la même clause aux joueurs latino-américains ou d’autres confédérations. Pourquoi cette clause n’est exigée que des seuls joueurs africains ? N’est-ce pas là du racisme primaire, ce qui serait encore plus grave, car heurtant les principes mêmes qui fondent le sport mondial, et le football en particulier, et qui se basent sur l’équité et la non-discrimination.
Par ailleurs, et comme l’a fait remarquer la CAF dans son communiqué, « la Coupe d’Afrique des Nations est la compétition phare du continent africain et l’une des principales compétitions mondiales du football ». Cette compétition a attiré lors de sa dernière édition au Cameroun plus de 600 millions de téléspectateurs et diffusé dans 160 pays.

©️ Via Post FB https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=6372669262749478&id=100000194010652

● Mauritanie – Moussa Ould Khairi, le dirigeant sportif modèle | Par Mohamed Feily

Beaucoup de choses ont été écrites sur Moussa Ould Khairi, le Self Made Man. Celui qui s’est construit tout seul en réussissant à monter sa propre entreprise, Moussa Optical, devenue aujourd’hui une référence dans le pays.

C’est un exemple pour tous ceux qui comme lui ne sont pas nés avec une cuillère d’or dans la bouche et qui gravi les échelons grâce à la persévérance et l’engagement.

Certes, certains le connaissent dans le sport, mais ne connaissent pas son parcours, ni son degré d’engagement qui lui ont permis d’être l’un des meilleurs dirigeants sportifs de ce pays.

C’est en 2005 que Moussa Ould Khairi, un féru de football, s’est lancé dans l’aventure avec un groupe d’amis pour sauver la mythique équipe de El Ahmedi. Fougueux et ambitieux, il veut réorganiser l’équipe et lui donner un nouveau statut.

Seulement après quelques mois, le déclic ne venait et il décide de montrer sa propre équipe F.C Khairi. Reconnu et affiliée à la Fédération, il commence le travail et réussi à débaucher plusieurs joueurs de DI pour participer au championnat de deuxième division. L’année suivante, grâce à un bon ménagement notamment en prenant un entraineur français, l’équipe termine 1er du championnat et accède au championnat de DI.

Seulement les bonnes pioches n’échappent pas aux visionnaires et c’est dans ce cadre que Moussa Ould Khairi est approché par la Mairie de T. Zeina pour la refondation du club. Ce partenariat gagnant-gagnant va aboutit à la création du club de Tevragh Zeina avec comme Président Moussa Ould Khairi. Depuis lors le club engrange les trophées et devient l’un des clubs phares du pays.

Très vite Moussa Ould Khairi va apporter un nouveau souffle au monde des dirigeants des clubs de football avec une nouvelle vision basée sur la rigueur dans le travail et le respect des engagements. C’est ainsi que Tevragh Zeina est devenue une destination privilégiée des meilleurs footballeurs et les bureaux de Moussa Optical un rendez-vous incontournable pour les anciens et les nouveaux sportifs. L’ouverture d’esprit de l’homme, sa grande culture et son sens de l’amitié y sont pour beaucoup.

C’est donc tout naturellement qu’il entre en 2007 comme membre au bureau fédéral de la Fédération Mauritanienne de Football que préside Mohamed Salem Ould Boukhreiss. Malgré les difficultés de cette magistrature, il a joué un grand rôle à la tête de la commission marketing grâce à son sens élevé des relations.

En 2011 après avoir été coopté dans la liste candidate à la présidence de la Fédération conduite par Moulay Ould Abbas, il n’hésite pas à claquer la porte parce que trahi par certains et il rejoint l’équipe du changement sans exigence de poste. Très vite, il s’impose comme l’un des plus actifs durant la campagne et réussi à débaucher plusieurs soutiens de son ancienne liste. C’est donc tout naturellement qu’il est coopté 1er vice-président de la Fédération Mauritanienne de Football aux côtés de l’actuel Président de la FFRIM.

Durant ce premier mandat, considérant que le démarrage de la fédération sera difficile,. Il va axer le travail sur la petite catégorie et cela va s’avérer payant rapidement parce que l’équipe de T. Zeina sera le principal pourvoyeur des équipes nationales dans les différentes catégories.

Après le premier mandat de la Fédération, il sera reconduit lors du second et c’est là que les choses vont commencer à se corser. C’est d’abord par des embuches semés ça et là pour le club que les entraves vont débuter. Moussa Ould Khairi, qui n’était pas un béni oui oui, commençait à donner de la voix et contester des décisions contestables…

Seulement il ne savait que les décisions étaient prises unilatéralement et discutées ensuite… Tout sera tenté pour le décourager au point qu’il n’était parfois même pas informé de la tenue des réunions. Malgré cela, il est resté fixé sur l’objectif de contribuer à la promotion du football dans le pays et à maintenir à flot son équipe et surtout continuer à aider les jeunes.

Dans la foulée, il a ouvert une boutique de sport en créant des emplois et partant en se basant sur l’artisanat national pour les motifs des équipements. Toujours visionnaire, il va investir dans la création d’une académie de football MEGAFOOT ou il emploie des anciens sportifs. Un travail payant couronné aujourd’hui avec le titre de champion remporté par les jeunes de T. Zeina.

Sa sortie programmée du bureau fédéral de la Fédération Mauritanienne de Football en 2017 était dans l’ordre normal des choses et ne l’a jamais découragé. Loin s’en faut parce qu’il et a réussi au nez et à la barbe de tout le monde a été élu à la tête de la ligue régional de football de Nouakchott Ouest. Après un excellent bilan, il a décidé en mars 2022 de ne pas briguer un second mandat en laissant à son successeur un compte garni et plein d’équipements. Qui peut faire mieux ?

Mohamed Feily

©️ Via kassataya https://kassataya.com/2022/08/08/moussa-ould-khairi-le-dirigeant-sportif-modele-par-mohamed-feily/

🟣Tournoi Foot Ganbanaaxu France Édition 2️⃣ 2022 | L’équipe de Tuabou remporte le titre



Débutée mi-juillet, cette compétition conviviale et fraternelle organisée par Armepes-France et ses partenaires du mouvement droit-de-lhommiste Ganbanaaxu Fedde, a été clôturée ce dimanche 7 août 2022.
L’événement sportif est à sa deuxième édition après celle de 2021, avec 20 villages participants.
La finale a opposé l’équipe de Tuabou (Sénégal) à l’équipe de Diogountouro (Mauritanie). Ainsi à l’issue d’une belle rencontre, le village de Tuabou est sacré champion 2022 avec un score de 1 – 0. Il succède à l’équipe de Diaguily-Memouké qui avait remporté la première édition du Tournoi Ganbanaaxu Fedde France.

Les différents rendez-vous ont été un grand succès en matière de promotion de valeurs que porte l’engagement Ganbanaaxu Fedde. Faire vivre la Fraternité Réelle dans l’entente et la convivialité. L’occasion d’une grande sensibilisation contre l’esclavage par ascendance et le système féodal et discriminatoire des castes qui sévissent affreusement au sein du corps communautaire soninké.

Tout au long de la journée, un vibrant et émotionnel hommage a été clamé à la Digne Mémoire de nombreuses victimes de cet esclavage coutumier dans les localités Soninkés dans nos pays d’origine en Afrique de l’ouest notamment (Mali, Mauritanie, Sénégal et Gambie). La dernière victime en date est notre tante et mère Diogou Sidibe du village de Lany Mody au Mali sauvagement assassinée (29-30 juillet). Elle défendait sa parcelle de terre cultivable que les clans féodalo-esclavagistes sur place voulaient l’en exproprier depuis quelques années parce que sa famille ne voulait plus se soumettre aux coutumes esclavagistes (laadalemaxu). Une brave femme de 71 ans qui est partie Libre et Digne.

Un grand MERCI à l’équipe organisatrice et à l’ensemble de villages participants.

Le Grand Vainqueur a été l’Idéal Humaniste porté par cet évènement sportif et citoyen.

Merci à TOUS.

✍️🏿KS pour le BLOG

● Sadio Mané roi d’Afrique, encore sacré Ballon d’Or !

La cérémonie des CAF Awards 2022 avait lieu ce jeudi et c’est Sadio Mané qui est de nouveau reparti avec le Ballon d’Or africain.

Le football africain était à l’honneur ce soir avec les CAF Awards 2022. Écartée du paysage depuis trois ans à cause de la pandémie de Covid-19, la cérémonie faisait son grand retour ce jeudi à Rabat, au Maroc. La soirée a d’ailleurs débuté avec un prix pour le club marocain du Wydad AC, sacré meilleur club africain de l’année. Champions du Maroc, ils ont également remporté la dernière édition de la Ligue des champions africaine.

Le prix de meilleur espoir du continent est ensuite revenu au jeune Pape Matar Sarr. L’ancien Messin, qui évolue désormais à Tottenham, devance l’Ivoirien Karim Konate, nouvelle recrue du RB Salzbourg, et le Tunisien de Manchester United Hannibal Mejbri.

Sans surprise, le Sénégal a été distingué après sa victoire à la CAN 2022. Les coéquipiers de Sadio Mané reçoivent ainsi le prix de la meilleure sélection d’Afrique et Aliou Cissé est sacré meilleur entraîneur de l’année. C’est également un Sénégalais a inscrit le plus beau but de l’année. Un ciseau acrobatique somptueux signé Pape Ousmane Sakho sous les couleurs du Simba SC.

Enfin, la soirée s’est terminée en beauté avec le nouveau sacre de Sadio Mané. À défaut de remporter le Ballon d’Or – qui semble promis à Karim Benzema cette année – le nouvel attaquant du Bayern Munich rafle son deuxième Ballon d’Or africain consécutif. Il devance au classement son ancien coéquipier Mohamed Salah (Liverpool) et son compatriote Edouard Mendy (Chelsea).

Chez les femmes, c’est la Nigériane Asisat Oshoala (FC Barcelone) qui a remporté le titre de meilleure joueuse africaine de l’année après avoir inscrit 24 buts toutes compétitions confondues avec les Blaugrana et obtenu une qualification pour la Coupe du monde féminine 2023 avec les Super Falcons.

©️ Via – https://www.sport.fr/football/sadio-mane-roi-dafrique-encore-sacre-ballon-dor-920309.shtm

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR

● Football – RIM | Nouakchott King’s remporte la Coupe du Président

16 juillet 2022 dans le joli stade fonctionnel Cheikh Boïdiya à Nouakchott,  FC Nouadhibou et Nouakchott King’s ont assuré un match plaisant lors de cette finale. 2 buts partout à l’issue du temps réglementaire et les 30 minutes de prolongations n’ont pas changé le score au final.

Et tard dans la nuit Nouakchottoise, les joueurs de Nouakchott King’s prennent le dessus sur leurs adversaires lors de la séance des tirs au but (4-2).

À noter les sifflets contestataires d’une partie du public quand le président de la République M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani allait donner le coup d’envoi symbolique sur le terrain. L’expression d’une certaine insatisfaction ambiante dans l’opinion concernant la gestion des affaires publiques de l’ex Général de l’armée mauritanienne élu en juin 2019 lors d’un forcing électoral très douteux. À deux ans de la fin de son mandat, aujourd’hui on a l’impression que ses volontés de pacification de la vie sociale et politique dans le pays sont débordées par les tenants systémiques de la vielle école de gouvernance basée sur une certaine conflictualité. Concertations politiques suspendues, cherté de la vie quotidienne pour le citoyen, refus de reconnaissance officielle pour certains partis politiques (RAG et FPC) entre autres… À suivre, le temps presse, presse Mister President !

✍️🏿KS pour le BLOG

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR