Urgent FOOT : La Mauritanie qualifiĂ©e Ă  la CAN 2019!

Les Mourabitounes de la Mauritanie se sont imposĂ©s contre l’Ă©quipe du Botswana par 2 buts Ă  1 ce dimanche 18 novembre 2018 Ă  Nouakchott. Cette victoire mauritanienne assure une premiĂšre qualification aux protĂ©gĂ©s du coach français Corentin Martins Ă  la CAN 2019 prĂ©vue au Cameroun pour l’instant.

Cet exploit historique au stade Cheikha Bodya propulse la Mauritanie sur la scĂšne continentale du football.

⚜⚜⚜BRAVO AUX MOURABITOUNES! ⚜⚜⚜

RENDEZ-VOUS CAN 2019 IN SHA ALLAH !

Pour le BLOG par K.S

Sport /Foot : Selibaby, champion Tournoi L’EED 2018 en France.

Ce samedi 18 AoĂ»t 2018, l’Ă©quipe de Selibaby a remportĂ© la coupe du tournoi l’EED face Ă  l’Ă©quipe de DAFORT par le score 2 buts Ă  1. TrĂšs entreprenante dĂšs l’entame de match, l’Ă©quipe de la capitale rĂ©gionale du Guidimagha mauritanien, est sacrĂ©e pour la premiĂšre fois dans cette compĂ©tition estivale organisĂ©e annuellement par l’ONG L’EED depuis 2015. Les tenants du titre, les « Diables Rouges » de DAFORT ont vu leur rĂȘve d’un doublĂ© inĂ©dit s’Ă©vaporer au final . Selon une source fiable, une cĂ©rĂ©monie officielle de remise de rĂ©compenses sera organisĂ©e le 8 septembre 2018 lors d’une soirĂ©e culturelle de gala L’EED Ă  Aubervilliers.

Nos vives fĂ©licitations aux vainqueurs Selibabiens, les coachs Bouba Camara et Boubou Ndiaye dit Thale’s et leurs joueurs.

Encore mention spĂ©ciale d’encouragements aux organisateurs du tournoi et pour leurs activitĂ©s dĂ©vouĂ©es dans divers projets notamment L’ÉDUCATION.

Ici dessous notre bref photoReportage tirĂ© de quelques sources prĂ©sentes lors de l’Ă©vĂ©nement de la finale Ă  la Courneuve :

Rapport rĂ©alisĂ© par KS sur la base d’informations recueillies via diverses sources.

Sport/Tournoi Foot-L’EED 2018

Le calendrier intégral

Le Dimanche, 1er Juillet 2018 à 11h se tiendra au Stade Dr PIEYRE situé au 139 rue Henri Barbusse 93300 Aubervilliers :

«La cérémonie de lancement du Tournoi de Football 2018»

Nous serions heureux de vous compter parmi nous pour cette nouvelle saison, placée sous le signe du développement solidaire endogÚne des peuples maliens et mauritaniens.

Du 1er Juillet au 18 AoĂ»t 2018, tous les samedis et dimanches de 10h Ă  17h, L’EED organise, la quatriĂšme Ă©dition son tournoi de football rĂ©unissant 24 Ă©quipes, prĂšs de 672 jeunes ressortissants du Guidimakha (Mauritanie et Mali) en France avec le soutien de la ville d’Aubervilliers.

Cette compĂ©tition a pour but de crĂ©er un Ă©lan de fraternitĂ© et de cohĂ©sion entre les jeunes, autour d’un Ă©vĂšnement sportif. L’EED fait du sport un outil de renforcement des liens, de promotion des idĂ©aux de fraternitĂ©, de solidaritĂ©, de non-violence, de tolĂ©rance et de justice.

Au plaisir de partager ces moments forts avec vous. Nous comptons sur votre présence à partir de 10h45.

Source crĂ©dit: Page officielle FB L’EED

SPORT / MÉDIA : Mauritaniefootball.com de Lassana Camara accrĂ©ditĂ© au Mondial 2018.

Le journaliste consultant FOOT mauritanien , Lassana Camara nous apprend via un post Facebook son accréditation officielle au Mondial Russie 2018. Féru et spécialiste du Football national et africain, le natif de DAFORT dans le Guidimagha mérite amplement cette reconnaissance dans le gratin médiatique du Football Mondial. Nos vives et fraternelles félicitations à lui, en lui souhaitant une bonne continuation.

■Ci-dessous son message Post Facebook

《Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018ℱ
« Bonjour Lassana CAMARA,
Nous avons le plaisir de vous informer que votre demande d’accrĂ©ditation mĂ©dia pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018ℱ a Ă©tĂ© approuvĂ©e. »
Le travail continue, la route est droite malgré une pente trÚs forte.
Dieu merci !!!!》 Lassana Camara via Post FB 25 Mars 2018

K.S

FOOTBALL: ANNONCE TOURNOI L’EED 2018.

L’EED organise du 1er Juillet au 18 AoĂ»t 2018, le Tournoi de football annuel Ă  Aubervilliers.

Les villes et villages du Mali, Sénégal et Mauritanie qui souhaitent participer cette année peuvent candidater.

Pour se porter candidat, vous devez contact :
Monsieur Hamara CAMARA
Président du PÎle Sport
Tel : +33 6 18 77 65 73
Mail : hamaracamara93@hotmail.fr

Il reste 5 places.

Les 5 premiĂšres Ă©quipes seront celle retenues sauf avis contraire de la commission aprĂšs analyse des candidatures.

L’EED organise le tournoi de football, tous les ans, Ă  l’Ă©tĂ©. Il a pour vocation de crĂ©er un Ă©lan de fraternitĂ© et de cohĂ©sion entre les jeunes, autour d’un Ă©vĂšnement sportif pour un engagement et une contribution directe aux projets de dĂ©veloppement solidaire, portĂ©s par l’association.

L’EED cherche inlassablement les solutions qui permettent un rassemblement des citoyens autour de valeur d’humanitĂ© et de solidaritĂ© pour un dĂ©veloppement responsabilisant.

Ces solutions de construction d’un collectif passent par la crĂ©ation d’évĂšnement et de plate-forme d’échange comme le tournoi de football estival.

Source crĂ©dit: Post Facebook L’EED

18-02-2018 16:54 – FFRIM : Immersion au sein d’un systĂšme opaque (Par Khally Diallo)


Essirage – Le football mauritanien a existĂ© administrativement dans les annĂ©es 70 et prĂ©cisĂ©ment avec l’arrivĂ©e Ă  sa tĂȘte d’hommes sĂ©rieux et intĂšgres comme, le pĂšre de tous, feu Fall Thierno un Ă©ducateur dans l’ñme s’en suivra notre tonton Gueumine Cheguer, ensuite viendront les jeunes gĂ©nĂ©rations Ă  savoir Boukreiss, Moulaye Abass pour ne citer que ceux lĂ .

Des premiers dirigeants de la fĂ©dĂ©ration, Ă  la jeune gĂ©nĂ©ration, avaient une seule chose en commun et sur laquelle beaucoup sont d’accord c’est leur amour profond du football et surtout pour la jeunesse. Malheureusement, ils n’avaient pas bĂ©nĂ©ficiĂ© de beaucoup de moyens pour mieux servir leur pays qu’ils chĂ©rissaient tant. Ils avaient seulement un grand stade et des terrains ensablĂ©s sur lesquels des talents ont honorĂ© le football mauritanien.

A l’époque, il est vrai qu’on n’investissait pas comme aujourd’hui dans le sport mais il y avait du jeu et donc du foot mĂȘme Ă  l’échelle continental, nous Ă©tions respectĂ©s.

Par la suite, viendra l’intouchable, l’actuel prĂ©sident de FFRIM qui crie Ă  qui veut l’entendre qu’il a la bĂ©nĂ©diction du sommet de l’état et qu’il est le protĂ©gĂ© de l’ancien colonel Ă  la retraite et maire de Zouerate (et surtout bras droit et grand ami, trĂšs apprĂ©ciĂ©, de son excellence le prĂ©sident de la rĂ©publique).

Les pouvoirs publics n’ont donc pas lĂ©sinĂ© sur les moyens et ont apportĂ© total soutien Ă  la fĂ©dĂ©ration en donnant des millions voire des milliards sous forme de subventions mais aussi de directives au ministĂšre de la jeunesse et des sports qui accompagnent obligatoirement tous les bons vouloir du prince et prĂ©sident de la FFRIM.

La fĂ©dĂ©ration mauritanienne de football, vue de loin, est une trĂšs belle image et des gens comme nous qui ne connaissent pas grand chose au football ont l’impression que le prĂ©sident fait des miracles pour notre football mais si vous prenez le temps de vous approcher et d’ausculter cette fĂ©dĂ©ration vous serez déçus de sa gestion mais surtout de la corruption qui gangrĂšne cette institution.

En voici quelques exemples :

Le fameux et trĂšs beau FFRIM Awards, une cĂ©rĂ©monie digne d’une nuit Ă  Hollywood organisĂ©e par la fĂ©dĂ©ration mauritanienne de football depuis 4 ans. Cette nuit est organisĂ©e annuellement avec la mĂȘme routine et est orchestrĂ©e par les tĂ©nors. Il n’y a aucun appel d’offre et tenez vous bien , le lieu dans lequel est organisĂ© la cĂ©rĂ©monie s’appelle « les Ambassador » et « Traiteurs » appartiennent Ă  la famille du prĂ©sident de la FFRIM, rien que pour la location du lieu et le service traiteur, pour seulement 500 personnes invitĂ©es, le prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration de football a accordĂ© Ă  sa propre famille (PropriĂ©taire du lieu ) un chĂšque d’une valeur de plus de 10 millions MRO.

Parmi les artistes invitĂ©s, une artiste est programmĂ©e chaque annĂ©e car elle est l’épouse d’un directeur d’une sociĂ©tĂ© de tĂ©lĂ©phonie qui est le sponsor officiel de l’équipe nationale.

La cĂ©rĂ©monie des FFRIM Awards qui ne dure qu’une demi-soirĂ©e couterait elle plus chĂšre que les trophĂ©es des vainqueurs du championnat national et de la coupe ? Il y a donc incontestablement dans la gestion de FFRIM Award une certaine gabegie.

2 –l’invitation de stars internationales de football pour rehausser la beautĂ© de l’évĂšnement : le prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration met des millions d’ouguiya en prise en charge des billets d’avions, leurs hĂŽtels, et malgrĂ© toutes ces dĂ©penses accordĂ©es aux hĂŽtes, ces mĂȘme stars internationales reçoivent des perdiems et cela en dĂ©pit de leur richesse, ces footballeurs internationaux sont aussi sans scrupules.

Ces millions dĂ©pensĂ©s pour financer le tourisme des stars, qui en profitent pour dĂ©couvrir la Mauritanie Ă  leur maniĂšre, pouvaient ĂȘtre versĂ©s aux milliers de pauvres et indigents qui dorment dans nos rues ou mĂȘme servir Ă  acheter des crampons aux joueurs pour Ă©viter ainsi que notre entraineur continu d’entretenir son commerce de crampons.

3-la construction du trÚs beau siÚge de la fédération mauritanienne de football, qui a été confiée au gré à gré à un trÚs proche du président de la fédération alors que ce projet est un financement de la FIFA.

L’homme choisi comme seul fournisseur et pistonnĂ© Ă  la FIFA par le prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration est aussi l’usurier, l’homme qui gĂšre le vrai business du prĂ©sident de la FFRIM au sein de la fĂ©dĂ©ration.

C’est cet homme qui gĂšre les billets d’avions, les rĂ©servations d’hĂŽtels, quand les Ă©quipes nationales se dĂ©placent..

Pour chaque dĂ©placement de l’équipe nationale locale ou Ă©quipe A, la fĂ©dĂ©ration dĂ©caisse 75 millions MRO qu’elle arrondit souvent Ă  100 Millions. Pour aller au SĂ©nĂ©gal voisin, en France ou au Botswana c’est le mĂȘme montant qu’on dĂ©caisse car tous les dĂ©placements ont presque la mĂȘme facture ce qui est trĂšs bizarre vue les distances qui sĂ©parent la Mauritanie du SĂ©nĂ©gal, de la France ou du Botswana terrible non ?

Savez-vous que ce mĂȘme gĂ©rant du business du prĂ©sident de la FFRIM quand l’équipe nationale se dĂ©place c’est Ă  lui que la fĂ©dĂ©ration de football fait appel pour leur faire une avance en liquiditĂ© et c’est lui officieusement qui suit le circuit administratif et financier jusqu’à la sortie au trĂ©sor public car il est rĂ©putĂ© ĂȘtre trĂšs efficace dans les suivis de l’argent, une fois que le circuit financier terminĂ©, il rĂ©cupĂšre son argent et cela nous pousse Ă  nous poser les questions suivantes : quel est l’intĂ©rĂȘt du monsieur de faire tout cela ? Y a-t-il anguille sous roche dans cette affaire ?

Vous rappelez-vous des dĂ©tournements d’argent des stades et la surfacturation qui avaient coutĂ© Ă  madame CissĂ© Mint Boyde son poste, c’est ce mĂȘme homme providentiel qui en Ă©tait l’artificier chers lecteurs.

4 – Saviez-vous que du temps de feu Fall Thierno Ă  Abass, Ă  la fĂ©dĂ©ration les clubs ont toujours tous votĂ© de la premiĂšre Ă  la troisiĂšme division mais depuis l’arrivĂ©e du prodige et grand manipulateur prĂ©sident ce systĂšme de vote a Ă©tĂ© supprimĂ© pour lui donner les pleins pouvoirs

Avant l’actuel prĂ©sident, plus de 200 clubs avaient droit au vote mais depuis son arrivĂ©e, il a bluffĂ© tout le monde avec une technique trĂšs rusĂ©e qui consiste Ă  faire croire que la FIFA aurait demandĂ© que la Mauritanie rĂ©duise les clubs qui votent sinon notre pays ne recevra pas de subvention. De ce fait, le prĂ©sident de la FFRIM a convaincu puis a supprimĂ© les clubs de deuxiĂšme division et de troisiĂšme division.

MĂȘme les membres du bureau fĂ©dĂ©ral ne votent plus, seule la premiĂšre division, les prĂ©sidents des ligues rĂ©gionales dont la plus part sont acquis Ă  sa cause (pots de vin) et une commission peuvent voter ce qui rĂ©duit plus de 200 clubs sur l’ensemble du territoire national Ă  33 personnes qui votent alors qu’au SĂ©nĂ©gal plus de 400 clubs votent et cela s’est passĂ© devant le prĂ©sident de la FFRIM puisque c’est lui mĂȘme que la trĂšs controversĂ©e CAF avait envoyĂ© pour superviser les derniĂšres Ă©lections au SĂ©nĂ©gal. Au Maroc plus de 300 clubs votent, voila qui fait de notre actuel prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration un cerveau dans le faux et la ruse et il rĂ©ussit bien ses coups car la plupart des prĂ©sidents des clubs en Mauritanie ignorent les rĂšglements et ceux qui les maitrisent et qui se hasardent Ă  les expliquer aux autres sont considĂ©rĂ©s comme des ennemis Ă  abattre, alors que les futures Ă©lections sont prĂ©vues en Mai 2019 et les rĂšgles de vote sont truquĂ©es Ă  l’avance.

N’est-il pas nĂ©cessaire de remettre les vraies rĂšgles Ă  savoir le vote de tous les clubs de football comme dans tous les pays ?

Devant cet Ă©tat de fait, les autoritĂ©s mauritaniennes doivent ordonner les États gĂ©nĂ©raux du football ou elles seront complices de toute cette situation.

5- Savez vous que le chargĂ© de communication de la fĂ©dĂ©ration a Ă©tĂ© recrutĂ© pour ne plus critiquer ce qui s’y passait !?

N’oublions pas que l’actuel chargĂ© de communication de la FFRIM est fondateur d’un cĂ©lĂšbre site appelĂ© maurifoot, il dĂ©nonçait avec vĂ©hĂ©mence la mauvaise gestion de la fĂ©dĂ©ration et que le prĂ©sident de la FFRIM avait Ă  l’époque jurĂ© qu’il allait acheter le silence de ce dernier et cela devant tĂ©moins et finalement cela fut fait et depuis que le chargĂ© de communication a pris fonction si vous vous hasardez Ă  critiquer la fĂ©dĂ©ration il vient en rescousse et vous manque de respect car vous attaquez son bienfaiteur, vous attaquez son Ăźle au trĂ©sor.

6- Savez vous qu’aprĂšs le tĂ©lĂ©thon organisĂ© par la fĂ©dĂ©ration en 2013/2014 et qui avait bĂ©nĂ©ficiĂ© du soutien de toutes les autoritĂ©s car instruction reçue de donner de l’argent devant les camĂ©ras et dans les locaux de la TVM Ă  l’époque avait attirĂ© l’attention de l’Inspection GĂ©nĂ©rale de l’Etat ( IGE) et cette mĂȘme Inspection ayant dĂ©celĂ© d’énormes manquements avait ordonnĂ© que cela soit rĂ©glĂ© mais le puissant et protĂ©gĂ© prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration de football est montĂ© lui aussi vers le sommet de l’état pour faire appel Ă  son protecteur et le dossier Ă  Ă©tĂ© clos. Pendant ce temps ceux qui n’ont pas de bras longs subissent quotidiennement la foudre des rĂšglements de comptes politiques, ethniques ou tribaux.

La fameuse lutte contre la gabegie a-t-elle des limites Ă©rigĂ©es en rĂšgle d’or pour sauver tous ceux qui ont une protection, des amis puissants, proche du pouvoir ? Est-elle sĂ©lective ?

Il est inconcevable que des citoyens d’un mĂȘme pays ne soient pas traitĂ©s ni surveillĂ©s de la mĂȘme maniĂšre (le cas de Ousmane Wone cueilli dans son bureau) alors qu’à la fĂ©dĂ©ration mauritanienne de football, l’IGE n’a plus remis pied depuis plus de 3 ans.

En conclusion

Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur ce qui se passe dans notre chĂšre Mauritanie sans rĂ©agir. Celui qui ferme les yeux devant une injustice consent. Ainsi, en dĂ©fenseur des intĂ©rĂȘts de la patrie nous appelons Ă  la mobilisation de tous pour que les gabegistes tels que le prĂ©sident de la FFRIM rendent compte afin que nous puissions dĂ©velopper notre fĂ©dĂ©ration et ce mĂȘme au-delĂ  de notre pays. Il faut reconnaitre que la gouvernance de son excellence monsieur le prĂ©sident Mohamed ould Abdel Aziz a investi comme jamais avant elle dans le football mauritanien.

Il est important pour nous que la probitĂ©, l’honnĂȘtetĂ© et la droiture soient des valeurs que l’on rĂ©compense et que la corruption soit combattue et sanctionnĂ©e.

A quoi sert de mettre des subventions Ă©normes dans le football sans aucune surveillance alors que dans les plus petits projets d’états des comptables y sont envoyĂ©s alors qu’à la fĂ©dĂ©ration mauritanienne rĂšgne un laisser-aller total.

Chers lecteurs, je suis trĂšs conscient de faire des mĂ©contents en divulguant toutes ces informations, mais en tant que citoyen ayant dĂ©diĂ© ma vie Ă  ma patrie je suis prĂȘt Ă  dire la vĂ©ritĂ© car nous n’avons que la Mauritanie et pas une autre nationalitĂ©. Ce pays est le nĂŽtre et nous avons un droit de regard sur tout ce qui se fait au niveau de toutes nos institutions.

J’ai dĂ©jĂ  pris toutes mes prĂ©cautions car je sais que je me bats contre une machine rĂ©pressive et qui est plus puissante que moi qui suis sans bras long mais sachez que j’ai Allah comme protecteur.

Au moment ou nous mettons cet article en ligne les arbitres de la FFFRIM ont des impayĂ©s depuis 2 semaines alors que depuis une semaine une tente monumentale et climatisĂ©e appartenant aux AMBASSADOR est devant le stade Cheikha Boidiya pour accueillir une rĂ©union internationale de la FIFA et cerise sur le gĂąteau le prĂ©sident de la FFRIM a ordonnĂ© au gardiens et agents de sĂ©curitĂ©s de se raser les barbes avant l’arrivĂ©e des hĂŽtes et cela nous pousse Ă  cette rĂ©flexion, la franc-maçonnerie souhaite-t-elle Ă©lire domicile en Mauritanie ou est-ce pour Ă©viter d’ĂȘtre fichĂ© comme des terroristes ?

Dans notre prochain article, nous parlerons du contrat de l’entraineur et mettrons en lumiĂšre beaucoup de zones d’ombres dans ce contrat mais aussi sur les huit millions MRO confisquĂ©s en 2012 par le manageur gĂ©nĂ©ral de l’équipe nationale Ă©galement bras droit du prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration de football.

KDR Conscience Libre et Positive

Crédit source: http://www.cridem.org

Tournoi l’EED 2017, quelques clichĂ©s lors de la remise des trophĂ©es. 

L’entraĂźneur de l’Ă©quipe de DAFORT et l’un de ses joueurs. 

Certains responsables de la dĂ©lĂ©gation DAFORT participant Ă  la soirĂ©e l’EED et une membre de l’Ă©quipe l’EED. 

La dĂ©lĂ©gation DAFORT Ă  la soirĂ©e l’EED 

Une partie de l’Ă©quipe de DAFORT.

Les Ă©coliers vacanciers Ă  l’honneur lors de la soirĂ©e 

Le trophĂ©e primant le journaliste sportif Lassana Camara de Mauritaniefootball 

Le primĂ© meilleur joueur du tournoi, Papis CissĂ© en casquette accompagnĂ© du responsable sport AJDF Gagny Sylla et d’autres joueurs.

Une partie de l’Ă©quipe ORGANISATION l’EED.

Le Graal TrophĂ©e de la compĂ©tition remis Ă  l’Ă©quipe de DAFORT Ă©dition 2017.

Lors de la soirĂ©e de Gala l’EED, ce samedi 16 septembre 2017 Ă  Aubervilliers, l’Ă©quipe de DAFORT a reçu son trophĂ©e de vainqueur du tournoi football l’EED 2017. Notre blog n’ayant pas pu assister Ă  l’Ă©vĂ©nement pour une large couverture, s’est contentĂ© d’un recoupement arbitraire Ă  travers diverses sources via les rĂ©seaux sociaux pour Ă©toffer ce bref aperçu. Selon un tĂ©moin participant Ă  la soirĂ©e, le dĂ©roulĂ© de la cĂ©rĂ©monie a Ă©tĂ© trĂšs riche. Film, expositions , discours prĂ©sidentiel, remise des trophĂ©es et des rĂ©compenses et des prestations artistiques ont Ă©tĂ© les moments phares de la rencontre.  

CĂŽtĂ© sportif, on ose un focus sur le sacre de DAFORT. En effet l’Ă©quipe de DAFORT qui a remportĂ© l’Ă©dition 2017 du tournoi football l’EED le 26 aoĂ»t dernier , a Ă©tĂ© honorĂ©e officiellement comme Championne.

Sources reprises et Ă©crites par K.S