Tournoi l’EED 2017, quelques clichés lors de la remise des trophées. 

L’entraîneur de l’équipe de DAFORT et l’un de ses joueurs. 

Certains responsables de la délégation DAFORT participant à la soirée l’EED et une membre de l’équipe l’EED. 

La délégation DAFORT à la soirée l’EED 

Une partie de l’équipe de DAFORT.

Les écoliers vacanciers à l’honneur lors de la soirée 

Le trophée primant le journaliste sportif Lassana Camara de Mauritaniefootball 

Le primé meilleur joueur du tournoi, Papis Cissé en casquette accompagné du responsable sport AJDF Gagny Sylla et d’autres joueurs.

Une partie de l’équipe ORGANISATION l’EED.

Le Graal Trophée de la compétition remis à l’équipe de DAFORT édition 2017.

Lors de la soirée de Gala l’EED, ce samedi 16 septembre 2017 à Aubervilliers, l’équipe de DAFORT a reçu son trophée de vainqueur du tournoi football l’EED 2017. Notre blog n’ayant pas pu assister à l’événement pour une large couverture, s’est contenté d’un recoupement arbitraire à travers diverses sources via les réseaux sociaux pour étoffer ce bref aperçu. Selon un témoin participant à la soirée, le déroulé de la cérémonie a été très riche. Film, expositions , discours présidentiel, remise des trophées et des récompenses et des prestations artistiques ont été les moments phares de la rencontre.  

Côté sportif, on ose un focus sur le sacre de DAFORT. En effet l’équipe de DAFORT qui a remporté l’édition 2017 du tournoi football l’EED le 26 août dernier , a été honorée officiellement comme Championne.

Sources reprises et écrites par K.S


Publicités

Un SAMEDI Foot de l’EED: Photos-reportage de notre blog.

Ce samedi 15 juillet 2017 à l’occasion de la 5ème journée de la compétition organisée par l’association l’EED  (Ensemble pour l’Espoir et le Développement), notre blog a effectué un passage au stade Auguste Delaune à Aubervilliers. Dans cette ville du 93 de la petite couronne francilienne, le premier match du jour  a opposé les Diables Rouges de Dafort à l’équipe de Tachott Botokholo. Ce match de la poule C a été remporté par Dafort avec un but d’écart (3-2). À la fin de ce match, nous avons eu quelques contacts avec l’équipe organisatrice (l’EED) du Tournoi qui est sa 3ème édition. Pour rappel, nous avions réalisé une brève couverture de la finale de la première édition  (2015) entre Dafort et Diaguily sorti premier vainqueur de cette compétition (https://soninkideesjose.wordpress.com/2015/10/18/photoreportagefinalediaguily-vainqueur-de-la-finale-contre-dafort/).

Lors de notre échange avec le président Waly DIAWARA  dans un local annexe aménagé en bureau mobile, nous avons pu écouter un discours ambitieux et plein d’assurance sur les objectifs et les orientations de l’association l’EED. Le maître MOT qui surgit; c’est de fédérer toutes les forces vives pour mieux organiser les SOLIDARITÉS par des procédés inédits. Avec le concept de l’EED, l’idée du développement se veut transversale par laquelle le public visé et accompagné est aussi et surtout un acteur principal. Le président DIAWARA a insisté sur la nécessité d’appuyer le secteur éducatif qui peut permettre à l’individu de n’a pas être exploité. Le leader associatif a aussi révélé que le tournoi de football de l’EED est désormais homologué au district de la Seine-Saint-Denis au sein de FFF (Fédération Française de Football). Il assure que l’évolution vise à terme la mise en place d’une équipe en voie de professionnalisation qui participera aux compétitions régionales par catégories. 

La finale de cette édition est prévue le 26 Août prochain, et nous espérons y assister inshAllah. Que le meilleur gagne..!


Bonne continuation….l’EED..!


Planning complet du Tournoi  (document l’EED)

Avec le président de l’EED Waly DIAWARA rencontré brièvement sur les lieux.



Quelques éléments du service organisationnel et secouriste (en polo blanc)


Les joueurs de DAFORT en rouge dans le match.


Le staff  contrôleur et commissaire des matchs. 

La buvette d’une équipe l’EED 

Le stand adhésions l’EED


Le trio arbitral très « africain » composé d’un comorien, d’un camerounais et d’un malien.


Le public lors du Match Dafort – Tachott Botokholo (le score 3-2)





Réalisé par  -K.S-



Détournement du montant du transfert d’Aly Abeid et El Id : la preuve du virement espagnol

  •  
  • Voici la preuve du virement bancaire de la somme de 75000€ effectué le 24 Février 2016 par le Club espagnol LEVANTE sur un compte ouvert par la Fédération mauritanienne de football, suite au transfert d’El Hacen El ID et Aly Abeid de l’ASAC Concorde à Levante en Espagne. Fédération mauritanienne de Football (FFRIM) a t-il le droit de recevoir le montant du transfert de Hacen et Aly sur son compte ?.Selon nos informations , la FFRIM aurait produits des fausses factures , ouvert un compte bancaire de façon opaque avec la complicité d’un membre influent exclu par la direction de Concorde pour ouvrir ce compte bancaire auprès de la banque marocaine « Attijariwafa Bank » afin de détourner les fonds. Le club de Concorde demande son argent auprès du club espagnol après plusieurs relances auprès de la fédération mauritanienne de foot , Levante aurait porté plainte auprès du tribunal de Valence contre le président de la FFRIM, Ahmed Ould Yahya et la FFRIM pour détournement de fonds,trafic d’influence et corruption….



    Crédit source : http://www.mauritaniefootball.com

    EURO 2016, plus politique que sportif pour la France Hollando-Valls.

    image

    Le bal de la coupe d’Europe s’ouvre ce soir en France. À quelques heures du match d’ouverture qui opposera l’équipe de France à la Roumanie, il est important de rappeler la situation socio-politique qui prévaut actuellement dans l’Hexagone. En effet depuis plusieurs mois, une loi dite réformatrice du code de travail, est initiée par l’exécutif français dont le président de la République et son premier ministre battent tous les records de l’impopularité. La loi Elkhomri pour ne pas dire “Elconnerie” ne rassure pas les milieux syndicaux. Parmi ces derniers, la CGT qui est de loin la plus déterminée, essaie d’inverser la vapeur qui serait largement à l’avantage du gouvernement qui suivrait les intérêts du patronat au détriment des travailleurs . Les grèves se suivent dans divers secteurs professionnels dont celui des transports en commun. Bref cette France qui accueille l’Europe du Foot, est flippante socialement et politiquement, et espérons qu’elle le sera moins footballisquement. Un sacre tricolore au bout de cet EURO 2016, le 10 juillet prochain, aura un impact très important plus que sportif. L’exécutif dirigé par le duo Hollando-Valls, spécule beaucoup sur le parcours des Bleus, afin de se faire une hypothétique  santé sur le plan politique. L’échéance présidentielle d’avril 2017 arrive à grands pas, avec l’extrême droite de la blonde Marine en embuscade, et le risque d’un effacement pur et simple d’une voi(e)x socialiste au second tour, la bande du président Hollande compte beaucoup sur une ferveur populaire autour d’un éventuel succès Bleu. Le sport très lié à la fibre émotionnelle, en l’occurrence le football , pourrait être l’opium du citoyen. Comme dirait l’autre, tout se passe dans la tête. Avec le timide rebond au niveau de l’emploi, une victoire Bleue donnerait un truc salutaire au moral français. Ainsi Monsieur Hollande sortira rapidement de son vrai faux suspens quant à une éventuelle candidature. La bande à Pogba et Griezman, qui rentre en lice ce soir, joue plus qu’un trophée sportif pour cette France de 2016.

    Allez les Bleus, La France Joue Gros…!!!

    Au final, sportivement que le meilleur gagne.

    K.S

    Le commentateur de Bein Sport présente ses excuses à la Mauritanie après avoir déclaré que la FFRIM « a eu recours à la naturalisation de joueurs sénégalais »

    image

    Le commentateur du match Mauritanie -Gambie pour le compte de la chaîne BeIn Sport, l’Algérien Adel Khalou, a présenté ses excuses à la Mauritanie sur sa page Facebook après avoir déclaré que la FFRIM « a eu recours à la naturalisation de joueurs sénégalais pour renforcer les rangs des Mourabitounes ».

    Les déclarations de ce journaliste qui ignore apparemment que la Mauritanie est riche de sa diversité arabe et africaine, ont provoqué une vague d’indignations des mauritaniens, ce qui a poussé Adil Khalou à présenter ses excuses au peuple mauritanien et a révélé qu’il a été induit en erreur par un ami mauritanien « apparemment pas au fait de l’évolution du football dans le pays », précise-t-il dans un post sur sa page Facebook.

    Source crédit : elhourriya.net

    Posté avec WordPress pour Android

    15-02-2016 11:11 – Ousmane Dembélé et ses valeurs tirées de ses origines mauritaniennes

    image

    Mauritanie Football – Il n’a pas encore 18 ans tout rond et il fait pourtant déjà hurler de joie le public de l’ancien stade de la route de Lorient.

    Ousmane Dembélé est l’un de ces joueurs qui émerveillent les fans, font rêver les enfants et brisent les reins des défenseurs adverses. Vif, rapide, puissant, percutant, excellent dribbleur, la nouvelle pépite du Stade Rennais impressionne.

    Doté d’un coup de rein phénoménal, Ousmane Dembélé multiplie les appels sur son côté contre Angers lors de la dernière journée du championnat de France de Ligue1 et ne compte pas les sprints balle au pied.

    Avec ou sans ballon, le Franco -mauritanien est une fusée. Capable de jouer aux trois postes de l’attaque, sur les côtés ou dans l’axe, extraterrestre , Ousmane Dembélé se sent nettement plus à l’aise sur les ailes, là où il a de l’espace pour laisser parler sa vitesse. Objets de toutes les convoitises , le natif de Vernon , garde les pieds sur terre.

    Le nouveau diamant à polir du football mondial est content d’avoir une double culture mauritanienne et française. La double culture, c’est une aubaine et une source de motivation qu’il ne faut pas négliger…. Originaire de la Mauritanie , le jeune Ousmane est fier de ses origines et le revendique comme un atout qui l’aidera à franchir les paliers.

    Très attaché à la terre de ses ancêtres à Waly Diatang (à coté de Kaédi , dans le Gorgol), comme tous les binationaux, le jeune Dembélé suit de près l’évolution du foot mauritanien, compte venir passer ses vacances en Mauritanie où vit encore une partie de sa famille, ce qui lui permettra de rencontrer un public qui suit ses performances à travers les réseaux sociaux.

    Crédit source : Mauritaniefootball.com

    Posté avec WordPress pour Android

    Elèves de l’école Nessiba 1 d’El Mina Privés de tournoi aux Emirats parce qu’ils sont noirs et pauvres

    image

    image

    Alors qu’ils avaient remporté haut la main le tournoi scolaire organisé au niveau national pour la participation au tournoi arabe d’Abu Dhabi, les jeunes joueurs de l’école Nessiba 1 d’El Mina ont vu leur rêve brisé par la volonté des autorités mauritaniennes. Pris en charge totalement par les autorités Emirati (billets d’avion, prise en charge locale), les jeunes ont raté ce tournoi arabe scolaire parce que leurs propres autorités ont refusé de les laisser partir, en ne leur délivrant pas les passeports pour le voyage. Au fond, on trouve que ces gosses ont tout simplement été victimes de leur statut de fils de pauvres et noirs de surcroît. Ils n’avaient pas la bonne tête pour la bonne représentativité. Une autre dimension du racisme et de la discrimination érigés en mode de gouvernance.
    S’ils étaient issus d’une école de riche, avec des têtes blonds ou bien blanches, ils auraient été les premiers à débarquer à Abu Dhabi. Lors de la cérémonie d’ouverture du tournoi, dénommé «JIM » les officiels émirati ont regretté l’absence de l’école Nessiba 1 de Mauritanie, reprenant les excuses que leur ont faire parvenir les autorités mauritaniennes, «l’impréparation », alors que les jeunes sont sortis vainqueurs d’un tournoi qui avait regroupé au niveau national plusieurs écoles dont certaines en provenance de l’intérieur, et le tout, sous la supervision d’un émissaire du comité d’organisation du tournoi, venu spécialement des Emirati lors de la sélection finale ici à Nouakchott.

    Crédit source : Post Facebook du journaliste Cheikh Aidara.