Mauritanie – Covid-19 : Kaédi, tout un quartier à l’isolement (saharamédias)

Saharamédias – Les autorités administratives de la wilaya du Gorgol ont annoncé des mesures sécuritaires drastiques autour du quartier de Tiouldé où réside le malade contrôlé positif au coronavirus vendredi, afin de confiner toutes les personnes qui sont entrées en contact avec lui. Dans une déclaration faite à l’AMI le wali du Gorgol a dit que dès la confirmation du cas du coronavirus les forces de sécurité ont cerné le quartier de résidence du malade, empêchant toutes les sorties et les entrées afin que toute personne ayant été en contact avec le malade soit mise en quarantaine. Le wali a ajouté que les membres de la famille du malade ont été mis en quarantaine et une enquête a été ouverte pour recenser les personnes qui sont entrées en contact avec lui afin de les mettre en confinement. Le wali a ajouté que 15 personnes ont jusqu’ici été mises en quarantaine dans un hôtel de la ville et a annoncé l’arrivée dans la ville de Kaédi d’une équipe médicale afin de suivre le confinement des personnes concernées et approvisionner les hôpitaux et les points de santé de la wilaya en équipements médicaux de protection à mettre à la disposition des équipes chargées d’examiner les personnes suspectées d’être atteintes par la maladie.

©️ Crédit source: Repris via cridem.org

Dr. Boullaye Diawara : « C’est dans le but de rompre la chaîne de transmission que j’ai fait ma réaction. »

Crédit photo : FB

Confiné dans un hôtel à Kaédi, le chef de service des urgences a indiqué avoir été contacté par téléphone par le ministre qui lui aurait reproché de s’être exprimé. « J’ai expliqué au ministre qu’avec tout le respect que je lui devais, il était de mon devoir de faire cette clarification pour alerter l’opinion que le malade est entré à Kaédi par la frontière qui fait face à Gourel Oumar Ly et que depuis il a pu être entré en contact avec plusieurs personnes. »
Toujours, selon le Dr. Diawara, le malade est venu, accompagné de son fils, et lui a été recommandé par un Technicien Supérieur en dermatologie alors qu’il venait de finir les consultations. « Il m’a dit qu’il est revenu du Sénégal après avoir fait 22 jours entre les régions de Tambacounda et Matam où il rencontrait ses disciples. » A précisé le médecin avant de poursuivre : « J’ai donc suspecté que le malade était contaminé après avoir pris sa température et fait le recoupement avec les symptômes qu’il présentait et toutes ces informations qu’il m’a données. »

À lire aussi https://initiativesnews.com/coronavirus-quatrieme-et-cinquieme-cas-en-mauritanie-un-medecin-de-kaedi-corrige-les-informations-du-ministre/

Dr. Boullaye Diawara a expliqué que l’équipe de prise en charge du malade, contactée, s’est préparée pendant une trentaine de minutes. « Je leur ai demandé de procéder au prélèvement pour les besoins de l’analyse. A 14 heures, ils ont envoyé la culture à Nouakchott. À ma grande surprise, je vois une vidéo du ministre déclarant que le malade a été intercepté à la frontière par les forces de sécurité et présenté aux services de santé. Je ne pouvais me retenir de réagir de façon urgente pour que l’on sache que cet homme qui a fait plusieurs jours à Kaédi a été sans nul doute en contact avec d’autres personnes qui sont donc susceptible d’être contaminés. C’est dans le but de rompre la chaîne de transmission que j’ai fait ma réaction.»

©️ Crédit source: https://initiativesnews.com/dr-boullaye-diawara-cest-dans-le-but-de-rompre-la-chaine-de-transmission-que-jai-fait-ma-reaction/

Ministre de la Santé : 《 le troisième cas du Corona n’a pas respecté le confinement et sa famille n’était pas avec lui》

Sahara Médias – Le ministre mauritanien de la santé Dr Nadhirou O. Hamed a déclaré jeudi que le citoyen mauritanien victime du coronavirus avait séjourné dans sa résidence en compagnie de sa femme et que les autres membres de sa famille se trouvaient à l’intérieur du pays. Dans un entretien avec la télévision nationale, le ministre a révélé que ce citoyen se proposait de se rendre à l’intérieur du pays mais qu’il a dû ajourner son voyage en attendant que son ami, arrivé un jour après lui, puisse sortir du confinement où il a été mis dès son arrivée. Le ministre a ajouté que ce citoyen n’a pas respecté l’auto confinement, révélant qu’il avait reçu certains proches à son arrivée et qu’il s’est rendu dans une banque de la place. Il a ajouté que les autorités ont mis en quarantaine l’équipe médicale qui a examiné le patient dans la clinique privée, son épouse, les personnes qui l’ont accompagné à la clinique et trois familles qui étaient à proximité de lui dans le même bâtiment. Le ministre de la santé a dit qu’une enquête a été ouverte pour recenser les personnes que ce malade a rencontré depuis son arrivée et celles rencontrées dans la banque de la place où il s’était rendu en visualisant les caméras de service.

Source : Sahara Médias (Mauritanie)

©️ Crédit source : Repris via adrarInfo.net

IRA-MAURITANIE ainsi que toutes ses Sections de par le Monde/Flash : Note de condoléances



Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès en France de Monsieur BA Cheikh Oumar, éminent membre du mouvement Flam, secrétaire géneral de la section Europe-Ouest.

L’ensemble des Réseaux-Ira, le président Biram Dah Abeid, toutes les équipes dirigeantes et l’ensemble de nos membres, militants et sympathisants, présentons nos pieuses condoléances à sa famille, ses proches et ses compagnons. Particulièrement à la communauté Boghéénne.

Paix éternelle à son âme.

27 mars 2020

Au nom des Réseaux-Ira
Moussa Soumaré
Vice-Président Ira-France-Mauritanie

©️ Crédit source: Réseaux IRA France

Mauritanie/Covid-19 : Un troisième cas détecté (Communication Ministère de la santé)

Crédit photo l’officiel AMI

Urgent… Un nouveau cas du coronavirus détecté en Mauritanie

Le ministre de la Santé, Dr Mohamed Nedhirou Ould Hamed a annoncé, jeudi qu’un troisième cas du coronavirus a été détecté dans le pays.
Il ajouté qu’il s’agit d’un mauritanien de 74 ans, revenu de France par le vol d’Air France AF751 du 15 mars dernier.
Il a affirmé que toutes les mesures d’isolement et de prise en charge du malade mais aussi de recherche et de confinement des personnes contactés ont été prises.
Le ministre a lancé un appel à toutes les personnes venues récemment de l’extérieur d’observer les mesures strictes d’auto-confinement et de se faire manifester en cas de survenue d’une fièvre, d’un rhume ou d’une fatigue générale.
Il a aussi appelé l’ensemble de la population d’être vigilante, de respecter les mesures de prévention en restant chez soi et de participer à la diffusion de cet appel.
Le ministre a enfin profité de l’occasion pour remercier et féliciter l’équipe de santé qui a accueilli et diagnostiqué précocement ce cas.

©️ Crédit source: Page FB l’officiel AMI – 27/03/2020 (Agence mauritanienne d’information)

Mauritanie/Covid-19 : l’intervention du président Ghazouani sur la situation (version française)

Crédit photo Rmi-info

« Au nom de Dieu le Miséricordieux

Et que Dieu bénisse le Saint Prophète

Chers concitoyens,

Chers concitoyens,

La paix, la miséricorde et les bénédictions de Dieu Tout-Puissant,

Notre pays traverse une période difficile, où, comme le reste du monde, il est confronté à la maladie de la couronne, qui est devenue une épidémie mondiale à tous égards.

Dans de telles périodes, les périodes de danger imminent découlent fortement de l’interdépendance des destins des membres d’un même peuple, de sorte que l’épidémie fait rage contre eux sans discrimination, et la capacité de résister repose sur la prise de conscience et les efforts concertés de tous dans le cadre de l’unité nationale et de la solidarité sociale.

Les graves dommages que cette épidémie a causés aux pays développés, malgré la solidité de leurs systèmes de santé et la qualité de leurs infrastructures provenant de laboratoires modernes et d’hôpitaux géants, prouvent clairement que notre première bouée de sauvetage est d’empêcher la propagation du virus et la propagation des infections.

Conscients de cela, nous avons pris, à première vue, un ensemble de mesures de précaution en matière de santé et de sécurité visant à immuniser le pays contre le débordement de l’épidémie et à réduire les pratiques susceptibles de contribuer à sa propagation, en limitant le mélange et l’auto-quarantaine et l’arrêt des mouvements et des déplacements, sauf dans la mesure dictée par l’extrême nécessité.

À cette occasion, j’adresse mes sincères salutations et mes remerciements à tous les citoyens pour leur sensibilisation, leur responsabilité et leur bonne réponse à toutes les mesures prises. J’adresse également mes salutations aux équipes médicales, aux forces armées et aux forces de sécurité, pour leur formidable travail en vue de la mise en œuvre stricte et efficace du plan national de lutte contre cette épidémie.

Je remercie également nos frères des pays voisins pour la bonne coordination en matière de contrôle des passages frontaliers communs.

Ces mesures et celles qui pourront être prises ultérieurement, le cas échéant, sont des mesures nécessaires et indispensables pour sauver notre pays de cette épidémie.

Dans ce contexte, je voudrais assurer à tous que gagner cette bataille exige de nous tous une mobilisation permanente et un travail continu pour unir les efforts de toutes nos forces vives, de l’administration publique, des partis politiques, des leaders d’opinion, des acteurs économiques, des organismes communautaires et syndicaux et des citoyens ordinaires. Par conséquent, je demande à tous de s’engager dans cette bataille et de contribuer à ce que tous ceux qui sont en mesure de faire face à cette épidémie, qui constituent une véritable menace pour notre peuple et notre patrie.

La situation actuelle a ajouté de nouvelles complications à notre vie quotidienne et peut produire d’autres conséquences plus percutantes, selon ce qui compte dans les affaires internes et externes.

L’un des effets potentiels est la perturbation de l’approvisionnement du marché national en raison de la confusion du mouvement commercial mondial et du manque de capacité des citoyens à gagner et à satisfaire leurs divers besoins.

En raison de la possibilité de confusion dans le mouvement commercial mondial, nous avons chargé les secteurs gouvernementaux concernés de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer l’approvisionnement continu du pays avec tous ses besoins alimentaires, médicaux et en carburant.

S’agissant de faire face à ce qui peut être causé par un manque de capacité des citoyens à gagner ou à subvenir à leurs différents besoins, il a été décidé de créer un fonds spécial pour la solidarité sociale et de lutter contre le virus Corona, qui vise à mobiliser toutes les ressources disponibles et à les orienter vers des activités liées aux effets de la situation actuelle sur les citoyens, en particulier les personnes vulnérables et celles avec Revenu limité.

Ce fonds sera ouvert à tous ceux qui souhaitent contribuer à cet effort national, y compris les acteurs économiques nationaux et les partenaires internationaux.

Le pays a alloué au fonds une contribution d’un montant de 25 milliards d’onces anciennes, orientée vers les mesures suivantes:

1– Acquérir tous les besoins du pays en médicaments, équipements et équipements médicaux liés à l’épidémie.

2– Allocation de 5 milliards d’onces anciennes pour soutenir 30 000 familles dépendantes de femmes, de personnes âgées et de personnes handicapées, principalement à Nouakchott, avec une aide financière mensuelle pendant trois mois.

3– L’Etat supporte toutes les taxes et droits de douane sur le blé, les huiles, le lait en poudre, les légumes et les fruits pour le reste de l’année, ce qui contribuera à réduire ces matières premières.

4– L’Etat supporte les factures d’eau et d’électricité des familles pauvres pendant deux mois.

5– L’Etat prend en charge le coût de l’eau du village pour le coût de l’eau du village pour le reste de l’année pour les citoyens de tous les villages.

6– L’Etat supporte, pour une durée de deux mois, les professions libérales et les petites activités toutes taxes municipales.

7– L’Etat supporte tous les impôts et redevances résultant de cette activité pour le reste de l’année pour les chefs de famille travaillant dans le secteur de la pêche traditionnelle.

Il convient de noter que le suivi des ressources allouées à ce fonds n’affectera pas les projets sociaux et de développement programmés cette année, qui s’efforceront intensément d’accélérer le rythme de leur mise en œuvre pour faire face efficacement aux défis actuels.

Chers concitoyens,

La gravité du danger imminent et les sacrifices qu’il mérite pour protéger la santé de nos concitoyens m’amènent à renouveler l’appel à tous, citoyens et résidents, à assurer le strict respect des mesures préventives décidées et à rester dans les foyers autant que possible, et à limiter les déplacements entre les villes aux diktats des nécessités et désirs extrêmes. Les plus hauts niveaux de prudence et de vigilance.

Je suis certain qu’avec cela, Dieu Tout-Puissant, nous serons en mesure de surmonter cette étape difficile et d’avancer dans notre chemin de développement.

Merci, et que la paix, la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient sur vous ».

©️ Crédit source: Page FB Rmi-info (25 mars 2020)

Tribune – Réflexion : 《Le COVID-19 révolutionnera l’humanité et la Mauritanie ne sera pas en reste.》 Par Kamara youssouph

Après le COVID-19, les mauritaniens et tous les peuples meurtris par les dissensions, les inégalités et l’injustice auront une approche différente dans leurs rapports : la tribu comprendra par exemple que peu importe celui qui est ministre ou Directeur l’important est qu’il soit compétent et honnête. L’ethnie se foutrait pas mal de la couleur de l’épiderme, la seule chose qui compterait enfin pour elle sera la compétence et l’honnêteté du titulaire de tel ou tel poste.
Le clan aurait compris enfin que son fils ou sa fille promue à un endroit qui ne devrait pas constituer un danger en cas de péril quand ce ou cette dernière devra jouer un rôle clef dans un dispositif de sauvetage quelconque.
On aurait compris que communiquer dans toutes les langues nationales et toutes les langues parlées majoritairement est un impératif.
On aurait aussi compris que le débat, Arabiya vs Varansiya ne sert à rien.
À ce moment précis, personne même parmi les plus incultes ne s’offusque de voir le Ministre de la Santé parler toujours en français et en arabe lors de chacune de ses sorties.
On aurait compris que l’école ne devrait point être politisée car le plus important pour la nation est qu’elle forme convenablement ses enfants capables de lui assurer un avenir radieux.
Imaginez juste un seul instant que durant cette période, on avait certains types de ministres à la place du Dr. Nezhirou! Ça aurait été la catastrophe.
Je ne veux blâmer nommément personne mais chacun de vous connaît plusieurs têtes de turcs qui ont été dans le passé à ce poste avant lui et imaginez juste une seconde un de ces zouaves, ministre à ce moment précis. – Vous vous êtes pris la tête en lisant ce passage tellement l’image que vous a renvoyé votre cerveau vous a fait cligner des yeux!!! –
Je suis sûr et certain de mon assertion car, de plus en plus de voix autorisées dans le clergé diront d’eux-mêmes qu’il est de l’intérêt de tout le monde qu’ils restent dans leurs mosquées et se limitent juste de parler de religion et rien d’autre.
Croyez-moi, ce sera la même chose du côté des corps habillés.
Le COVID-19 révolutionnera l’humanité et la Mauritanie ne sera pas en reste.


Youssouph Kamara


youssouph1@yahoo.fr

©️ Crédit source: Post Facebook de l’auteur – 21 mars 2020