✓Guinée-Conakry | «Alpha m’a une fois dit qu’il ne comprend pas pourquoi les gens changent les constitutions» (Serge Daniel)

Intervenant dans l’émission les ‘’Grandes Gueules’’ ce lundi 13 septembre, un ami de l’ex président Alpha Condé s’est exprimé sur le coup d’état du 05 Septembre 2021. Serge Daniel, journaliste de RFI a affirmé que ce qui est arrivé (coup-d’état ndlr) «est la faute d’Alpha Condé » et que ce dernier est « allé tout droit au mur » dans la gestion du pays.

« Je ne suis pas un pro coup d’Etat, mais je veux dire que ce qui est arrivé, c’est d’abord la faute à Alpha Condé. Alpha Condé avait arraché ses idéaux. Moi je me souviens qu’à la veille de l’élection présidentielle de 2010, il m’a dit : ‘’moi, je vais être à la fois Mandela et Obama’’. Il n’est devenu ni Mandela, ni Obama. Il est resté Alpha Condé.»

Tout en parlant du 3ème mandat, Serge laisse entendre que l’ex locataire de Sekoutoureya, c’était pris pour « un petit dieu ».

« Le 3ème mandat, c’était un mandat de trop. Moi je me rappelle, lorsqu’il était opposant, il m’a dit une fois à son domicile devant témoin : ‘’moi, je ne comprends pas les gens, pourquoi ils changent les constitutions, pourquoi ils jouent aux prolongations’’. Mais, pourquoi a-t- il modifié la constitution ? Pourquoi il a voulu s’installer de manière durable ? Tout simplement parce qu’à un moment donné, je pense qu’il (Alpha Condé ndr) s’est pris pour un petit Dieu. Alors qu’un président de la République n’est pas un petit dieu. Lorsqu’un président se prend pour un Dieu, le vrai Dieu lui montre qu’il n’est pas Dieu. Je pense que c’était le mandat de trop et qu’il a pensé à un moment qu’il était invincible, que personne ne pouvait le toucher. Le 3e mandat était un mandat de trop et je le lui ai fait dire par les amis communs en disant qu’il va tout droit dans le mur. Mais, je pense que les amis n’ont pas eu le courage de le lui dire ».

Pour lui Alpha Condé, « n’a pas rassemblé les guinéens », mais « il a installé une cour autour de lui-même. Il est allé tout droit au mur ».

Aïssatou Djibril

©️ Crédit source : https://actujeune.com/2021/09/13/alpha-ma-une-fois-dit-quil-ne-comprend-pas-pourquoi-les-gens-changent-les-constitutions-serge-daniel/

✓Notre Librairie Solidaire à Dafort | Informations et lien de Suivi…!

Parti d’une idée pour une modeste action contributive à la promotion de l’instruction dans mon village natal Dafort, je pense a la création d’une librairie à vocation sociale et solidaire. Ainsi le local a été acquis et construit sur fonds propres et personnels, et par la suite j’ai pensé à une levée de fonds via une cagnotte pour une mise en place pertinente d’un dispositif à caractère social et solidaire. Le but premier est de disponibiliser à coût moindre (voir prêts et gratuité en fonction) des manuels scolaires et autres ouvrages d’appui scolaire visant le niveau fondamental et primaire prioritairement. Pour rappel , toutes les contributions non pécuniaires sont sollicitées pour des conseils et autres suggestions allant dans le sens d’une bonne marche de ce dispositif contributif en matière d’Éducation. Le journaliste mauritanien Camara Seidy Moussa (Nouvelle Expression) propose son parrainage pour la librairie. Un appui intellectuel, citoyen et social d’acquis.

La cagnotte :

« Xalissi n ni nouxoun niinté » en soninké improprement écrit ici par mes petits soins… rirrres, qui donne un sens approximatif : « affaire sortie d’argent pas si confortable que ça, et ça équivaudrait comme extirper le poil de narine« . Ça se sent forcément.

Lancée le 29/05/2021 sur la plateforme Leetchi, elle a été clôturée ces derniers jours avec un montant de 1060 € récoltés et après le frais de traitement Leetchi, la somme 1017 € a été récupérée. Mes vifs remerciements à l’ensemble de contributeurs pour cet intérêt et surtout la marque de confiance exprimée à travers vos gestes. Vous êtes 26 participants nominatifs et anomymes manifestés. Merci. Je n’oublie pas les personnes intéressées qui ont promis ou exprimé leur appui de plusieurs manières (Livres donnés, le relationnel et autres). Aujourd’hui la librairie dispose d’un fonds de 1020 € (arrondis) pour l’achat des livres et son fonctionnement progressif inshâAllah.

Un retour sera fait au fur et à mesure de l’évolution du dispositif et de ses objectifs. À la rentrée, son ouverture y sera inshâAllah.

NB : Cette publication fera l’objet de mise à jour…pour le SUIVI..!

– Encore MERCI à TOUS.

🔸Contact : coundou8@yahoo.fr

KS pour le BLOG

Mauritanie : Journées de concertation au sein de lacoordination IRA/RAG

La coordination du mouvement IRA et du parti RAG a entamé hier des journées de concertations et d’échanges entre la direction e la base. Obectif : évaluer la nouvelle approche menée dans le cadre de l’apaisement avec le pouvoir, un processus enclenché il y a plus de deux ans avec l’arrivée du président Ghazouani aux commandes.

Ces 3 journées dont la première s’est tenu ce mercredi 08 septembre à Nouakchott Nord sont supervisées par le président Birame Dah Abeid.

Dans son mot introductif Birame a salué le « climat de paix et de coopération positive entre IRA-RAG et le pouvoir de Ghazouani. »

Et de rappeler qu’après les élections présidentielles de 2019 et la fraude qui s’en est suivi à son détriment, des branches du pouvoir et de l’opposition basée à l’étranger avaient concocté un plan diabolique ayant pour objectif une confrontation violente et sanguinaire entre mauritaniens. Ce plan dit-il a foiré car nous avons choisi le camp du peuple.

Nous avons donc choisi d’éviter l’effusion de sang et la guerre civile car c’est nous qui détenons la force populaire, la jeunesse dynamique et les deux dernières élections présidentielles l’ont prouvé, ajoute-t-il. Et de poursuivre en affirmant, c’est à nous de protéger les mauritaniens en usant de moyens pacifiques.

Et Birame de saluer la nouvelle atmosphère qui permet à IRA/RAG de consolider son emprise, d’avoir l’oreille du pouvoir et partant de mieux défendre les intérêts des populations.

Ainsi IRA ne fait plus face à la répression à l’emprisonnement et aux procès politiques. Beaucoup d’avantages ont été souligné, des progrès notoires et une scène apaisée. C’est là le point de vue de IRA.

Mais face à cette approche il y a des gens qui disent que IRA a perdu son âme en pactisant avec le diable.

Ces journées de concertations constituent un message pour la classe politique et pour le pouvoir. Et comme ont eu à le souligner les différents intervenants les rencontres avec Birame dans les bureaux sont insuffisants.

Ainsi Mahfoud Habib,Mohamed Samba, Salek Ould Maatala, Hamada Ould Lekhal, Abdallahi Abou Diop, Yeslem Ould Salem, Jibril, Bilal Ould Salem, Amadou Traoré, Salem Ould Sid’Ahmed et bien d’autres cadres et militants de IRA/RAG ont tous salué la main tendue du pouvoir mais l’ont jugée insuffisante.

Les intervenants s’impatientent notamment pour la légalisation du mouvement IRA et du parti RAG. Ils ne comprennent pas pourquoi toutes ces tergiversations de la part du pouvoir.

Ils ont aussi réclamé l’instauration de la justice, l’accès aux centres d’enrôlement, la lutte contre l’esclavage, les inégalités, les prix.

Les cadres et militants ont invité le pouvoir a profiter de l’occasion pur lâcher du lest.

Face à ce qu’ils considèrent comme un immobilisme ils menacent de renouer avec la rue, une menace qui exprime un ras-le-bol et qui sonne comme un avertissement.

Notons qu’une journée de concertation similaire se tiendra cet après midi à Sebkha.

Bakari Guèye

©️ Crédit source : https://initiativesnews.com/journees-de-concertation-au-sein-de-la-coordination-ira-rag/

✓ Photo-reportage autour de l’évènement via RS :

✓Expression de reconnaissance et satisfaction au président de la république pour l’érection de Wompou en Moughataa | Par Dr Issa Coulibaly



Le Conseil des Ministres du mercredi, 08 septembre 2021 fera date dans la mémoire des habitants du Guidimakha et en particulier ceux de Wompou. En effet, l’arrondissement de wompou vient d’être érigé en Moughata.

A cette occasion, en ma qualité de président du Conseil Régional du Guidimakha et ressortissant de Wompou, je ne peux m’empêcher d’exprimer toute ma gratitude au président de la république, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani pour sa clairvoyance et sa capacité à concevoir des politiques de gouvernance pertinentes et inclusives en vue de mieux servir les citoyens.

En procédant à ce nouveau découpage administratif, monsieur le président de la république, vous veniez de satisfaire une veille doléance des populations du Guidimakha longtemps exprimée mais jamais réalisée.

En érigeant wompou en Moughataa, Monsieur le président de la république, vous amenez nos populations à mesurer la portée de vos politiques d’aménagement territorial arrimées à celles de la décentralisation et de déconcentration dans le but de rapprocher les services publics des citoyens.

Grâce à ce reclassement administratif, Wompou entend devenir un pôle de développement socioéconomique et bénéficiera de tous les services publics inhérents à un département pour le grand bonheur de ses habitants.

Les populations laborieuses et patriotes du Guidimakha et de la Moughataa de wompou, monsieur le président de la république vous seront à jamais reconnaissantes pour cet acte qui ouvrira, assurément de nouvelles perspectives de développement et de progrès pour elles, tout en rehaussant leurs chances et capacités d’implication et de participation à la conception et l’élaboration des politiques publiques plus proches de leurs préoccupations.

Dr Issa COUYLIBALY

Président du Conseil Régional du Guidimakha

©️ Crédit source : Post FB du Journaliste Hamet Diabira – https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=4385748858186002&id=100002527932421

✓Mauritanie : 6 arrondissements portés au rang de moughata

Le gouvernement mauritanien a approuvé mercredi une décision créant 6 nouvelles moughatas dans le pays, selon les sources de Sahara Medias.

Selon celles-ci il s’agit de N’Tekane, Lexeïba, Adel Begrou, Touil, Wompou et Maal.

Ces nouvelles moughatas qui étaient auparavant des arrondissements portent désormais à 62 le nombre de moughatas dans le pays, réparties entre les 15 wilayas.

©️ Crédit source : https://fr.saharamedias.net/mauritanie-6-arrondissements-portes-au-rang-de-moughata/

✓Mauritanie : réduction des prix des principaux produits de consommation

Le gouvernement mauritanien a annoncé mercredi de nouvelles mesures destinées à fixer les prix de certains produits de première nécessité de 10% par rapport aux prix initiaux.

Lors de la conférence de presse des membres du gouvernement le ministre des pêches et de l’économie maritime, ministre du commerce par intérim, Dy O. Zeine, a dit que ces mesures représentent une baisse importante des prix et qu’elles seront applicables dès jeudi, sur l’ensemble du territoire national.

Le ministre a ajouté que la différence des prix à Nouakchott et à l’intérieur du pays va se limiter au prix du transport qui sera extrêmement limité.

Ould Zeine a ajouté que le gouvernement a chargé une commission de suivre les prix, demandant aux citoyens de contribuer à cette opération en informant les autorités chaque fois qu’ils constatent des spéculations sur les prix.

Ci-dessous les anciens et les nouveaux prix des produits concerné :

Sucre : 260 le kg au lieu de 300, soit une réduction de 2000 MRO sur le sac
Blé : baisse de 500 MRO ce qui ramène le prix du KG à 145 MRO au lieu de 155
Riz importé 1ère catégorie : réduction de 2000MRO sur le sac ce qui ramène le kg à 360 MRO au lieu de 400 MRO
Riz importé 2ème catégorie réduction de 1500 MRO sur le sac, soit 320 MRO le kg au lieu de 350.
Riz local 1ère catégorie réduction de 2500 MRO sur le sac soit 300 MRO au lieu de 350 MRO
Riz local 2ème catégorie réduction de 2250 MRO le sac soit 275 MRO le kg au lieu de 320 MRO
Huile le bidon de 10 passe de 800 MRO à 660 MRO
les 3 catégories de lait en poudre :
1100 MRO le kg au lieu de 1600 MRO
800 MRO le kg au lieu de 1400
700 MRO le kg au lieu de 1200 MRO
poulet importé (cuisses) 700 MRO le kg au lieu de 800 MRO
poulet entier importé 900 MRO le kg au lieu de 1100 MRO
La viande rouge : le kg de la viande de caprins 2200 MRO au lieu de 3000 MRO
La viande de bœuf et de chameau : 1700 MRO au lieu de 1900 MRO.

©️ Crédit source : https://fr.saharamedias.net/mauritanie-reduction-des-prix-des-principaux-produits-de-consommation/

✓Mauritanie | Le Conseil des ministres a décidé le recul du couvre-feu à minuit

Le Conseil des Ministres s’est réuni le mercredi 08 septembre 2021 sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

– Projet de décret portant création et délimitation de la Moughataa de Adel Begrou dans la Wilaya du Hodh Echragui.

– Projet de décret portant création et délimitation de la Moughataa de Touil dans la Wilaya du Hodh Gharbi.

-Projet de décret portant création et délimitation de la Moughataa Lexeiba dans la Wilaya du Gorgol.

-Projet de décret portant création et délimitation de la Moughataa de Maal dans la Wilaya du Brakna.

-projet de décret portant création et délimitation de la Moughataa de Tekane dans la Wilaya du Trarza.

-Projet de décret portant création et délimitation de la Moughataa de Wompou dans la Wilaya du Guidimagha.

Le Conseil a également adopté un projet de décret modifiant certaines dispositions du décret n° 2017-132 du 20 novembre 2017 accordant le permis d’exploitation n° 2480 C2 pour les substances du groupe 2 dans la zone de Tijirit (Wilaya de l’Inchiri) au profit de la Société Tijirit Recherche Exploration (TIREX).

Le Conseil a, en outre, adopté des projets de décrets accordant des permis de recherche pour les substances des groupes 1 et 2 au profit de la SNIM-SEM au niveau des Wilayas de l’Adrar et de l’Inchiri.

Il a, enfin, adopté des projets de décrets accordant certains permis de recherche pour les substances du groupe 2 au niveau de la Wilaya de Tiris-Zemour à la Société EMIRAL MINING-SARL.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime a présenté une communication relative aux grands axes de la politique du secteur des pêches et de l’économie maritime.

Cette communication fait le diagnostic des insuffisances de la stratégie du secteur des pêches et de l’économie maritime en vigueur depuis juillet 2020 et esquisse les grandes lignes d’une nouvelle politique tendant à améliorer les performances et l’impact de ce secteur vital, notamment à travers une prise en compte plus effective de ses différentes composantes maritime, continentale et économique.

Le Ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement a présenté une communication sur les principaux aspects du festival des Cités du Patrimoine.

Cette communication vise une refondation du festival des villes anciennes, en tirant les leçons des précédentes éditions et en corrigeant certains dysfonctionnements constatés à ce niveau dans le but de favoriser l’atteinte des résultats stratégiques escomptés en matière de développement culturel.

Pour faire face à l’augmentation récente des prix des denrées de première consommation et atténuer leurs effets sur les populations, le Gouvernement a décidé de mettre en œuvre une série de mesures comprenant l’administration des prix desdites denrées y compris la viande , l’augmentation de l’approvisionnement des boutiques Taazour, l’augmentation et la diversification des variétés de poisson distribuées et enfin la mise en place d’un dispositif rigoureux de suivi pour s’assurer du respect et de l’application effective et permanente de ces mesures.

Par ailleurs, suite à la tendance à la baisse des cas du COVID-19 et dans le souci d’alléger le poids des mesures de restrictions sanitaires sur les populations, le Conseil a décidé de reculer le couvre-feu à minuit, à compter de ce soir, tout en invitant les populations à maintenir les gestes barrières et à se faire vacciner.

Enfin, le Conseil a pris la mesure individuelle suivante:

Ministère de la Transition Numérique, de l’Innovation et de la Modernisation de l’Administration

Etablissements Publics

Société Mauritanienne des Postes (MAURIPOST)

Directeur Général: Alioune Ould Issa, précédemment Chargé de mission au Cabinet du Premier Ministre.

©️ Crédit source : https://fr.ami.mr/Depeche-60191.html

✓ Une Grosse perte pour le monde de la culture et des médias en Afrique et en Europe. | Par Le Média NN


Dès le milieu des années 1980, il fait figure de pionnier en prenant part à l’aventure de Tabala FM, première radio africaine établie en France. C’est là qu’il déploie sa passion pour le journalisme essentiellement autour des questions de développement durable.

À partir de 1994, il produit Plein Sud, aujourd’hui encore la plus ancienne émission quotidienne diffusée pour plus de 45 millions d’auditeurs, sur les ondes de Radio France Internationale.
En 1996, en parallèle à ses activités chez RFI, il coproduit Africa Musica, le premier hit-parade des musiques africaines. Cette émission est diffusée sur le réseau des chaînes de télévisions nationales d’une trentaine de pays d’Afrique grâce à CFI (Canal France Internationale).

En 1998, sur MCM Africa, il invente avec Myriam Seurat, le premier talk-show quotidien de la diversité. La même année alors PDG de la société MVG, c’est aux côtés de son ami le célèbre journaliste ivoirien Joseph Andjou, qu’il produit pour Canal+ le film documentaire « Abidjan on dit quoi » autour du thème de l’humour ivoirien.

En 2000, il crée le magazine de presse écrite Afrobiz tiré à 50 000 exemplaires, ainsi que le site associé Afrobiz.com3.

À partir de 2002, et pendant quatre saisons sur TV5Monde, pour l’émission Acoustic, il reçoit sur son plateau les plus grands noms de la musique internationale. Depuis 2010, il anime le journal de la culture musique de la chaine d’information internationale France 24.
Depuis 2014, Amobé Mévégué anime, aux côtés de Lise-Laure Etia et de Christian Eboulé, le magazine mensuel Africanités dédié au continent africain et à tous les Africains qui rayonnent à travers le monde.
Cette émission aborde les grands thèmes de société et la culture au sein de débats avec un invité fil rouge.

Dirigeant de média depuis la création du magazine Afrobiz, il a été à la tête de la chaîne de télévision panafricaine Ubiznews, disponible en Afrique sur le bouquet canal satellite, et en France sur le câble.

©️ Crédit source : La plateforme FB NN – https://www.facebook.com/210978968912133/posts/6389678591042109/

✓Lors de la cérémonie de recueillement sur le cinéaste Mauritanien feu Med Hondo, nous avons eu l’honneur de rencontrer ce journaliste dont la voix m’avait été familière en écoutant RFI il y a quelques années. Lire https://soninkideesjose.wordpress.com/2019/03/05/deces-du-cineaste-med-hondo-a-la-ceremonie-de-recueillement-a-paris/

✓MAURITANIE | OULD ABDEL AZIZ COMPARAÎT DEVANT LE PARQUET DE NOUAKCHOTT

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a comparu mardi devant le juge d’instruction du parquet de Nouakchott Ouest . Ould Abdel Aziz fait face à une liste d’accusations, notamment de blanchiment d’argent et d’enrichissement illicite, au cours de son règne lors de la dernière décennie.
Il y a deux semaines, la chambre criminelle de la Cour suprême a rejeté la demande de la défense de l’accusé consistant à’annuler la décision de le placer sous contrôle judiciaire, de le libérer et de lui accorder l’autorisation de voyager à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
A cette occasion, la chambre a confirmé la décision du juge d’instruction rendue il y a deux mois de mettre Ould Abdel Aziz en prison à Nouakchott, pour violation des conditions du contrôle judiciaire.
Parallèlement à sa comparution devant le parquet, des dizaines de partisans d’Ould Abdel Aziz ont manifesté devant le palais de justice de Nouakchott, mais la police les a dispersés et éloignés des lieux.
Source : https://mourassiloun.com/node/20129
Traduit par adrar info

©️ Crédit source : http://adrar-info.net/?p=71514

« La concertation ou le dialogue, peu importe le mot, dérange. » | Par Lô Gourmo (UFP)

La concertation ou le dialogue, peu importe le mot, dérange. Des intérêts souvent contradictoires se coalisent pour dissuader les gens d’emprunter cette voie incontournable pour sauver le pays des affres de la division, de la corruption à grande échelle et de l’effondrement qui nous guette à terme. Le plus souvent, les partisans de la confrontation tous azimuts et sans principes avancent encagoulés, répandant rumeurs et mensonges, dressant les mauritaniens les uns contre les autres et se parant de vertus subites après avoir été les pires adversaires de la démocratie pluraliste, des droits humains et de la citoyenneté. Rien n’est épargné dans leurs propos et dans leurs actes pour déstabiliser le processus entamé au sein de la classe politique et de la société civile pour parvenir d’abord à une feuille de route consensuelle et pour entamer les débats pouvant déboucher sur un pacte républicain et des mécanismes efficients de mise en œuvre. Plus les discussions avancent dans cette voie, plus ils ruent dans les brancards, mêlant le vrai du faux et n’hésitant pas à entreprendre les pires manoeuvres politiciennes. Il fut un temps, leur campagne consistait à opposer les partisans du dialogue politique à un fumeux  » dialogue social ». Ensuite, profitant des débats sur l’interprétation possiblement contradictoire des termes de  » concertation » et de  » dialogue » ils enfourchèrent la monture de la zizanie pour discréditer le processus de rapprochement en cours entre les différents acteurs politiques et sociaux . Nouvel échec après la clarification intervenue à ce sujet. Maintenant, leur dernière trouvaille consiste à répandre le bruit suivant lequel tel ou tel sujets ne seront pas débattus. Plus particulièrement celui du  » Passif humanitaire ». Là aussi, ce sera peine perdue. Il n’y aucun tabou dans les débats à venir, et le passif humanitaire sera le 1er des dossiers à régler en matière de sauvegarde de l’unité nationale avec celui de l’éradication de l’esclavage…

©️ Crédit source : Post FB de l’auteur https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=360767902444754&id=100055346415293 – 6/9/2021