● Le député BDA revient sur la libération des militant.e.s (RAG) à Kiffa et donne d’autres clarifications.

Ce mardi 27 septembre 2022, les militant.e.s du parti RAG (aile politique d’IRA-Mauritanie) sont sortis libres du tribunal à Kiffa (Région d’Assaba). Interpellés à Nouakchott autour du 21 septembre, ils ont été transférés à Kiffa où une plainte serait à l’origine de leur arrestation. Ainsi le député mauritanien Biram Dah Abeid est revenu sur la situation lors d’un point de presse tenu à Nouakchott aujourd’hui.

©️ Élément vidéo source : le blogueur Samba Diagana Facebook.

KS pour le BLOG

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR

● Le prédicateur des Frères musulmans, Youssef al-Qaradaoui, est mort

L’éminence grise des Frères musulmans, cheikh Youssef al-Qaradaoui, est mort à 96 ans, indiquait, lundi, son compte Twitter. Il est considéré comme l’un des pères spirituels de la confrérie fondée en 1928 en Égypte.

« L’imam Youssef al-Qaradaoui est décédé après avoir dédié sa vie à faire connaître l’islam et à défendre sa communauté« , a annoncé, lundi 26 septembre, un post sur son compte Twitter officiel.

Considéré comme l’un des pères spirituels de la confrérie fondée en 1928 en Égypte, Youssef al-Qaradaoui a été emprisonné à plusieurs reprises dans son pays, où les Frères musulmans sont désormais considérés comme « terroristes » et encourent la peine de mort pour appartenance à leur organisation. 

Condamné par contumace à la peine de mort en Égypte, Youssef al-Qaradaoui vit depuis de longues années au Qatar, qui ne s’est réconcilié que récemment avec l’Égypte. Cette dernière est désormais dirigée par l’ancien maréchal Abdel Fattah al-Sissi, architecte du renversement du président issu des Frères musulmans Mohamed Morsi en 2013.

Le célèbre prédicateur, dont les sermons étaient souvent retransmis par la chaîne satellitaire qatarie Al-Jazira, présidait l’Union internationale des savants musulmans, une association de religieux sunnites basée dans ce petit émirat gazier du Golfe.

Sa fille Ola al-Qaradaoui est elle-même poursuivie en Égypte pour « appartenance à une organisation interdite » et « participation à son financement ».

Elle a déjà passé quatre années et demi en détention préventive et, si elle a été libérée fin 2021, les charges retenues contre elle pèsent toujours.

Avec AFP

©️ Via https://lm.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fgo.france24.com%2FRzX&h=AT3ir_cUmtTdF-jB2N_6GwVYE0JusDQOXnosyXs2_k6Aep56DXbx3eKDHxuxeEHOUjJdkXfUF81VQUQBJrrFD_NyKpf3jijugFDtFUhWr9KeO0SxV5dMjAA8f0uqBKs42JLR

● Lettre ouverte à Biram Dah Abeid | Par Lebatt Ould Eytah

Honorable député Mr Biram le combat pour une Mauritanie juste égalitaire et transparente ne passe pas par la reconnaissance du Parti RAG ni la liberation de détenus d’hommes politiques, le combat des mauritaniens doit être pour un changement radical du système qui opprime nos compatriotes, transgresse nos lois, s’accapare de nos richesse et dont le seul objectif est de maintenir les populations dans l’ignorance et la pauvreté.
Honorable député Biram ne soyez pas comme cette opposition qui semble être satisfaite par l’introduction d’une portion de proportionnalité dans les régions de Nouakchott.
Les élections ne seront jamais transparente les pouvoirs publics continueront de contrôler l’assemblée nationale ils utiliseront l’argent public, l’administration, l’armée les tribus, les sectes religieuses et bien sûr l’utilisation de bulletins frauduleux imprimés au Liban. Ne soyez pas dupe Aziz avait juré par tous les serments qu’aucun sénateur ne sera présent à l’assemblée nationale sauf Mr Sangot qui est venu prendre l’autorisation au près de la présidence, savez-vous honorable Deputé que les Sénateurs qui se sont présentés sur des listes nationales sont des milliardaires et des chefs de tribus bien implantés, malgré cela aucun d’eux n’a pu accéder à l’assemblée nationale.
Honorable député Biram quelques députés en plus ne changera rien dans le quotidien de se peuple, imposons plutôt le départ du système par le refus de la soumission à cette dictature qui aujourd’hui est chancelante,rassemblons la jeunesse les forces vives appelons à la non coopération à la désobéissance civile nous sommes le peuple nous sommes légitimes nous avons le droit de choisir et d’être libre. L’heure est à la refondation de l’Etat.
Honorable député Biram les voix qui s’élèvent et dénoncent sont nombreuses Ahmed ould Haroune et ses compagnons, le général Lebatt Ould Mayouf, la jeunesses de l’avant garde populaire,le Docteur Nourdine Ould Mouhamedou, yakoub de kevana, Md Vall ould Talebna et bien d’autres; La victoire est proche.
Honorable Député Biram les élections sont faites pour résoudre des problèmes dans des pays démocratiques où le jeu est transparent et accepter de tous et non dans les dictatures opaques ou l’objectif est de distraire les populations.


Lebatt Ould Eytah