● À propos des menaces de mort sur le député Biram Dah Abeid !


Dans un vocal , le leader anti-esclavagiste mauritanien revient sur les circonstances d’un extrait échappé d’une rencontre privée et donne des précisions sur les menaces reçues au mois de mai dernier à Akjoujt.

L’ancien candidat aux présidentielles de 2014 et 2019 (classé 2 ème par 2 fois), reconnaît avoir été menacé de vive voix par « une personnalité » bien introduite dans les rouages du régime actuel. C’était le 12 mai 2022 lors de son séjour dans la capitale régionale de l’Inchiri en plein périple de prise de contact politique sur le terrain avec ses partisans. Après cet incident d’Akjoujt, à Atar lors d’une rencontre publique autour de lui, une équipée policière avait fait irruption et la banderole du parti RAG (toujours non reconnu) a été arrachée. Le député BDA plusieurs fois primé pour son engagement droit-de-lhommiste pacifique notamment contre l’esclavage en Mauritanie avec l’ONG IRA-MAURITANIE, réitère sa détermination à concourir politiquement pour le pouvoir. Et déjà il est mode starting-blocks pour l’échéance présidentielle de 2024…!

Notre soutien fraternel et militant à l’endroit de l’honorable député et sa famille, en dénonçant ces tentatives d’intimidation d’une autre époque. Force à lui. Le président de république Mohamed Cheikh El-Ghazouani nous semble dégager une personnalité bien équilibrée pas encline à des méthodes brutes, doit revoir certaines relations et activistes auto-missionnaires qui n’existent que par les tensions politiques permanentes avec les opposants.

✍️🏿KS pour le BLOG

👉🏿 Lien PayPal de support au BLOG https://paypal.me/blogcriose?country.x=FR&locale.x=fr_FR