[ALERTE – INFO – KININKOUMOU – GUIDIMAGHA MAURITANIE🇲🇷 ] : ⚠️Gros incidents autour de l’affaire de la grande mosquĂ©e du village⚠️

Dans la journĂ©e d’hier 23 Mai 2019, les autoritĂ©s rĂ©gionales (Gouverneurs et prĂ©fet) sous l’instigation partiale de la cellule rĂ©gionale chargĂ©e des affaires religieuses, ont tentĂ© avec force de trancher le litige autour de la grande mosquĂ©e du village.
Depuis quelques mois, la nouvelle grande mosquĂ©e de cette localitĂ© situĂ©e Ă  quelques kms de Selibaby, fait l’objet d’une affaire de gestion de l’imamat entre la composante sociale d’ascendance dite ESCLAVE statutaire chez les soninkĂ©s et l’ordre fĂ©odalo-esclavagiste (chefferie coutumière et religieuse). Ce lieu de culte qui a Ă©tĂ© financĂ© et construit par l’ensemble de ressortissants villageois, risque d’ĂŞtre la source d’un divorce irrĂ©conciliable entre les 2 camps du village. D’après les dernières nouvelles du terrain, les incidents d’hier ont Ă©tĂ© provoquĂ©s par l’organe rĂ©gional chargĂ© des affaires religieuses dirigĂ© par un certain Diallo. Ce dernier aurait dĂ©cidĂ© d’une manière unilatĂ©rale de donner la gestion exclusive de l’imamat au camp fĂ©odalo-esclavagiste au dĂ©triment de ceux qui sont considĂ©rĂ©s comme des esclaves statutaires. Et dans la journĂ©e d’hier, les fĂ©odaux avec la complicitĂ© des autoritĂ©s rĂ©gionales, ont tentĂ© d’installer les tapis dans la mosquĂ©e en prĂ©paration pour la grande prière d’aujourd’hui vendredi. Les Ă©chauffourĂ©es ont Ă©clatĂ© et des Ă©lĂ©ments de la gendarmerie sont arrivĂ©s en arrĂŞtant plusieurs membres de la communautĂ© dite ESCLAVE par ascendance statutaire.
Quelques reprĂ©sentants des autoritĂ©s rĂ©gionales ont passĂ© la nuit au village et comptent procĂ©der Ă  l’ouverture forcĂ©e et unilatĂ©rale de la mosquĂ©e ce vendredi en prenant clairement cause pour le camp des fĂ©odalo-esclavagistes. Nous apprenons que d’autres membres de la communautĂ© lĂ©sĂ©e et discriminĂ©e ont Ă©tĂ© apprĂ©hendĂ©s dans la nuit .

Nous dĂ©nonçons cette situation injuste et indigne d’un traitement Ă©quitable attendu des pouvoirs publics pour TOUS les administrĂ©s.

Nous tenons responsables, l’organe rĂ©gional chargĂ© des affaires religieuses et les pouvoirs administratifs de toutes les consĂ©quences possibles de cette situation dangereusement tendue.

Nous portons Ă  la connaissance de l’opinion nationale et internationale sur le caractère discriminatoire et sĂ©grĂ©gationniste de cette dĂ©cision en cours d’exĂ©cution par la force publique. Les droits fondamentaux d’une partie des habitants sont bafouĂ©s au profit d’un autre camp basĂ© sur des considĂ©rations fĂ©odalo-esclavagistes.

Nous rappelons les lois nationales suivantes qui vont Ă  l’encontre de ce qui est entrain d’ĂŞtre commis par ce forcing inadmissible :

âś…La LOI 2015 – 031 antiesclavagiste en Mauritanie .

âś…La 2018 – 023 portant sur les DISCRIMINATIONS en Mauritanie .

â– P/ GANBANAAXU Kininkoumou

✅Source crédit : Réseaux sociaux Militants anti féodalo-esclavagistes GANBANAAXU FEDDE

RĂ©pondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s