Mauritanie/Présidentielle 2019 : le candidat Biram Dah Abeid réagit à l’officialisation de la candidature de Mr Ghazouani

Salam

Voter pour Ghazouani c’est protéger l’affairisme, le clientélisme, le tribalisme, le népotisme et la parentèle, le refus de l’audit du pays…. les écoles « militaires d’exellence » réservées, exclusives, mono-ethniques et mono-colores, c’est voter l’impunité du système clanique de rapine, de contrefaçon, du pillage et du bradage des richesses du pays, c’est voter le blanchiment de la confiscation et privatisation familiale des resources de la Mauritanie, voter Ghazouani c’est faire table rase des crimes économiques, crimes d’esclavage et crimes contre l’humanité, c’est voter pour la reproduction de ses crimes, leur poursuite impunie, c’est voter pour dix années supplémentaires de gouvernance de Mohamed Ould Abdelaziz et sa haine viscérale contre ses opposants, ses bienfaiteurs, c’est voter dix années de plus d’instrumentation de justice, des juges, de la police, des impôts, contre les mauritaniens capables de dire non à l’ignominie, non au mensonge, non à l’injustice, non au vol…
Voter Ghazouani C’est Voter GhazouAziz : ghazou= occupation, Aziz = le chef de l’Etat sortant.
Donc c’est l’occupation encore pour dix ans du pouvoir suprême en Mauritanie par Mohamed Ould Abdelaziz.

À bon Entendeur, Salut.

✅Source : Post Facebook Biram Dah Abeid, ce 2 Mars 2019

Prière du vendredi : Des Mauritaniens interrompent leur prière après que l’imam ait déclaré : « La candidature de Ghazouani est une aubaine de Dieu »

Adrar Info – Vendredi, des fidèles mauritaniens ont interrompu leur prière dans la grande mosquée dite Saoudienne, dans le centre de Nouakchott et sont sortis pour protester contre les louanges prononcés par l’Imam Ahmedou Ould Lemrabott à l’adresse du ministre de la Défense, Mohamed Ould Ghazouani, suite à sa candidature aux prochaines élections présidentielles.

Ould Lemrabott a déclaré dans son sermon de vendredi, que « la candidature de Ghazouani est une aubaine d’Allah Tout Puissant».

Ceux qui sont sortis de la mosquée, considèrent cette déclaration de l’imam comme un abus de religion qui ne peut être toléré.

Source : https://www.anbaa.info/?p=46853

Traduit par adrar.info

✅Crédit source : http://www.cridem.org