La diaspora mauritanienne rejette les amendements constitutionnels


Appelés à s’exprimer sur le projet de réformes constitutionnelles, les Mauritaniens d’Europe et particulièrement ceux de France ont rejeté en un bloc le projet porté par le président de la république Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Sur 3009 personnes inscrites sur les nouvelles listes électorales, seul 364 personnes se sont déplacés pour voter en ce samedi 5 Août 2017. Ce qui correspond avec 12,09%. Ce faible taux de participation est d’autant plus alarmant car il concerne l’ensemble des mauritaniens résidents en Europe. 

 sur les deux questions posées, les mauritaniens de la Diaspora ont par deux fois rejeté le projet de réforme constitutionnelle. 

Ainsi sur les 364 suffrages exprimés, 172 personnes ont dit NON à la suppression du sénat contre 161 qui étaient pour. On notera sur cette première question 31 bulletins neutre et Nul. 

L’écart entre le Oui et Non s’est davantage creusé avec le projet de réforme de l’article 8 de la constitution relatif au changement de drapeau. Sur cette dernière question 190 personne ont rejeté le projet de réforme contre 152 qui l’approuvent. On a enregistré 22 bulletins Neutres  ou Nuls. 

Ce résultat risque d’accentuer le fossé entre l’homme fort de Nouakchott et la Diaspora. 

Cette dernière qui est vent debout contre l’enrôlement biométrique sur la base duquel ont été confectionné les cartes d’électeurs. 

Si l’ensemble des observateurs note que le scrutin s’est déroulé dans le calme et sans incidents , certains comme Mariam Kane pointe du doigt cet enrôlement qui aurait privé à beaucoup de mauritaniens de pouvoir s’exprimer. 

Le projet de réformes  constitutionnelles initié par le président Mohamed Ould Abdel Aziz a été boycotté par la majorité des partis d’opposition. 

L’opposition a par ailleurs appelé à une opération ville morte, afin faire échec à ce projet de réformes constitutionnelles qu’elle jugé anticonstitutionnel 

 


Diallo Saidou Dit Thierno pour KASSATAYA


Source crédit: http://www.kassataya.com

​ALERTE INFO : Biram Dah Abeid blessé lors des manifestations à Nouakchott  

 

Lors des manifestations de ce 3 août à Nouakchott contre le projet de référendum du Président Aziz, le Président du mouvement IRA, Biram Dah Abeid, a été blessé et transporté à l’hôpital national. 

C’est dans le quartier Arafat de Nouakchott que les forces de l’ordre ont été particulièrement violentes. Le leader du mouvement anti-esclavage participait avec l’opposition à l’une des nombreuses marches et manifestations prévues ce 3 août, à Nouakchott et dans le pays, pour dénoncer la tenue de ce référendum considéré comme « un coup d’état » contre la Constitution du pays et inciter les Mauritaniens à voter non. 

 

Biram Dah Abeid a été atteint par un jet de gaz lacrymogène qui lui a fait perdre connaissance. Il a été personnellement visé par un membre de l’Unité de la Garde Nationale puisqu’aussi bien aucune autre victime n’est à déplorer parmi la foule compacte qui l’entourait. Emmené aux services d’urgence de l’hôpital national de Nouakchott, son processus vital n’est pas engagé. Une foule nombreuse a suivi les services d’urgence provoquant une situation très chaotique aux abords de l’hôpital. C’est vers 22h que, rétabli, Biram Dah Abeid a quitté l’hôpital, décidé à reprendre sa place dans le cortège des manifestations. 

 

La tension est extrême en ce dernier jour de campagne à Nouakchott. Depuis ce matin, 33 sénateurs de l’opposition occupent le Sénat encerclé par les forces de police. Tout contact avec l’opposition en sit-in devant le Sénat est interdit, toute livraison de nourriture aux « occupants » interdite et l’électricité a été coupée. 

 

C’est ce samedi 5 août que les Mauritaniens sont appelés à se prononcer sur les réformes proposées par le Président Aziz dont, notamment, la suppression du Sénat et de la Haute Cour de Justice. 

 

Les militants du mouvement anti-esclavage de l’IRA en Europe, saluent le courage du Président Biram Dah Abeid et des militants mauritaniens engagés dans ce combat dont l’issue est vitale pour la Mauritanie. 

 

3 août 2017 – 22h40         
La Coordination IRA en Europe 

Contacts : 0478/503 727 et 0492/504 092 

 

IRA MAURITANIE en Belgique ASBL, 77 Chaussée de Haecht, 1210 Bruxelles Contacts : 0478/503 727 ou 0492/504 092

Crédit source: Réseaux IRA EUROPE. 

Regardez « Selibaby le 06 Mars 2017, Ganbanaaxu Fedde Part 2 » sur YouTube

La deuxième partie du film-reportage sur la journée dédiée à l’antieclavagisme en Mauritanie  (6 Mars 2017) à selibaby dans le Guidimagha mauritanien. L’objectif visait la vulgarisation des dispositions juridiques contenues dans la loi 2015-031 auprès des citoyens venus nombreux de différentes localités de cette région du Sud mauritanien. 

Montage vidéo réalisé par Pape COULIBALI alias Yimbi Kumma. 

Regardez « Selibaby le 06 Mars 2017, Ganbanaaxu Fedde » sur YouTube , Partie 1.

La première partie du film-reportage réalisé sur la journée dédiée à l’antiesclavagisme en Mauritanie (6 Mars 2017) à Selibaby dans le Guidimagha mauritanien.  

Montage vidéo réalisé par Pape COULIBALI alias Yimbi Kumma. 

IRA-MAURITANIE: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

Le Président d’IRA-Mauritanie, M. Biram Dah Abeid, a visité le Canada du 27 mai au 13 juin 2017 ; durant son séjour,  il été bien accueilli par nos militants, par la communauté mauritanienne et par nos partenaires locaux. Partout, les militants d’IRA – Mauritanie  ont pris le devant pour rendre cette visite agréable et réussie. A cet effet, Kadiata Ba et Djeinaba Diallo se sont illustrées par leur dévouement et leur engagement sans réserve auprès d’IRA-Mauritanie. Nous les remercions vivement. Nous remercions aussi nos militants, nos militantes, la communauté mauritanienne canadienne, et nos partenaires locaux.
Au cours de cette visite, nous avons constaté qu’il urge nécessairement de fonder IRA-Canada en apportant des clarifications à la situation qui prévalait et pour promouvoir notre déploiement dans le sous continent Canadien. 

De ce fait,  il a été décidé  dans la réunion du Bureau Exécutif d’IRA – Mauritanie, en date du 29 juillet 2017, que l’organisation nommée Section IRA Mauritanie au Canada (SIMC) ne représente pas IRA – Mauritanie  et de ce fait ne peut porter, ni parler en son nom, ni la représenter dans aucun forum ou devant aucune institution gouvernementale ou non gouvernementale. 

Une structure et un bureau seront mis en place pour mener à bien la mission d’IRA – Mauritanie au Canada. La composition de ce bureau  sera publiée  prochainement. Toutes celles et tous ceux qui voudront rejoindre cette structure naissante sont les bienvenus. 
Merci de votre soutien et de votre engagement avec IRA-Mauritanie pour l’élimination complète de l’esclavage et du racisme et pour le triomphe de l’état de droit et de  la justice dans notre  pays,  la Mauritanie.

Nouakchott le 1/8/2017                             
la commission de communication