Cri Osé : l’effet IRA..!


Biram Dah Abeid, président du mouvement abolitionniste IRA-MAURITANIE. Créé en 2008, ce mouvement a su inspirer un nouvel élan d’éveil de l’antiesclavagisme et d’une dynamique transversale de l’activisme pour les droits humains. Le leader abolitionniste est de loin l’une des personnalités publiques ayant su vaincre peu à peu autour de lui, les relents communautaristes trop prégnants qui balkanisent nos engagements et étouffent l’émergence d’une Vraie Société Civile profondément CITOYENNE. Le mérite d’un tel travail est à saluer, connaissant les réalités dans cette Mauritanie politique où le communautaire passe avant le citoyen. Biram a fait le pari d’un  peuple émancipé qui fera la Mauritanie Juste à long terme. Ses choix stratégiques d’aujourd’hui valident un certain leadership pour lui et l’Histoire jugera. Pour lui, la victime ou le lésé n’est plus avant tout un haratine, un beydane, un peulh, un soninké ou un wolf mais surtout un ÊTRE HUMAIN. Son patriotisme s’impose d’office à travers une ouverture indiscutable à toutes les couches dans leur diversité . Sincèrement, on pourrait vouloir tout reprocher à IRA et son président sauf être versés dans le communautarisme, l’ethnicisme, le sectarisme, le racisme ou l’exclusivisme. 


Longue vie à vous. 



K.S

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s