Droit de réponse du Président de la FFRIM

​Nous avions repris ici l’article de mis en cause, voici la réponse de l’intéressé.

Alors que j’accomplissais le cinquième pilier de l’Islam (pèlerinage à la Mecque), le site mauritaniefootball.com a publié une information sans fondement au sujet des indemnités de transfert des joueurs Hacène El Id et Ali Abeid à l’UD LEVANTE, à laquelle l’auteur, pour des desseins inavoués et par acharnement contre ma personne, a tenu à associer mon nom. Pour autant que je devais réagir sur le coup, je me suis réservé le droit de réponse au moment opportun, compte tenu de l’importance du rite religieux que j’accomplissais.
Face à cette allégation mensongère, je tiens à apporter ces précisions dans le but d’éclairer l’opinion sportive nationale.
Dans le souci -bien compris- de rétablir la vérité et par respect à l’opinion sportive nationale, je me fais le devoir de retracer toute la genèse de cette affaire.
En septembre 2014, l’Équipe Nationale U20 a pris part à la 31ème édition du tournoi amical international COTIF.  Dans les rangs de cette équipe évoluaient Hacène et Id et Ali Abeid. Vite repérés par les agents-recruteurs présents, de nombreux contacts ont été noués avec ces deux joueurs.
À ce moment précis, aucun contrat ou licences en cours de validité ne liaient les deux joueurs à l’ASAC CONCORDE. C’est pourquoi, ils ont fait appel à moi pour superviser les contacts avec les agents intéressés afin d’en assurer le succès.  
Les joueurs en question étant encore mineurs, et donc non habilités à signer un contrat professionnel avec l’UD LEVANTE, ils devraient alors attendre encore deux ans pour atteindre l’âge de majorité et conclure un contrat avec leur nouveau club.
Au cours de cette période, j’ai pris à ma charge personnelle les frais de déplacement des deux joueurs vers l’Espagne et leur ai rendu de nombreuses visites pour m’enquérir de leurs conditions de séjour. Ce faisant, mon seul et unique souci est de parvenir à les enrôler dans un club professionnel pour l’intérêt de l’Équipe Nationale, d’abord et le soutien à l’ASAC CONCORDE, leur club d’origine, d’autre part.  Là, il sied, à mon sens, de rappeler, ne se serait-ce que pour la postérité, que j’ai toujours tenu compte des difficultés financières de ce club et agi en conséquence, en le supportant, à ma propre charge et quatre saisons durant, convaincu en cela de son rôle éminemment positif dans la promotion de notre football et de son statut d’important pan de l’histoire de notre football.
À la même période, j’ai invité personnellement à ma charge le président du Club pour une visite en Espagne afin de veiller personnellement à l’aspect relevant des compétences du Club dans la transaction.
Là, il me plait de préciser que le journaliste, auteur de cette toile de mensonges a séjourné dans le même hôtel que la délégation de l’Équipe Nationale, en compagnie de certains individus qui se présentaient pour des agents de joueurs dans l’optique de les associer à toute éventuelle transaction. Ensemble, ils ont quitté l’hôtel nuitamment et sur la pointe des pieds, laissant derrière leurs factures d’hôtel et une note salée d’extras de plus de 1000 euros sur leurs communications que j’ai du régler à l’hôtel par souci de préserver l’image et la renommée du pays face à cet agissement irresponsable de ceux qui se prévalaient du titre de citoyens mauritaniens. Le responsable de ce groupe n’était autre que l’auteur de cet article.
Au terme d’un accord conclu entre l’UD LEVANTE et les deux joueurs en question après avoir atteint la majorité,  le Club a procédé au transfert des montants dus au titre dudit transfert au compte de la Fédération et ce conformément à la nouvelle réglementation de la FIFA en la matière qui fait obligation de faire passer tout montant dû à un transfert de joueur par sa Fédération pour sécuriser toutes les transactions et pouvoir, le cas contraire, prendre les mesures disciplinaires contre la Fédération, réputée unique interlocuteur de la FIFA. 
Ces précisions apportées, je tiens, à toutes fins utiles,  à souligner :
1- que je suis suffisamment à l’abri du besoin pour détourner les fonds d’un club que j’ai négociés et obtenus du club espagnol UD LEVANTE pour le bien dudit club et des deux joueurs. Si mon objectif était tel, je n’aurais pas eu à supporter l’ASAC CONCORDE à mes propres frais quatre ans durant pour un montant total dépassant de loin celui dont mauritaniefootball.com m’accable à tort.
2- le manège savamment orchestré par Monsieur Lassana Camara, auteur de ce mensonge grossier sur son site, est de m’amener à prendre contact avec lui pour obtenir des subsides matériels. À cet égard, je ne peux m’empêcher de dire que Monsieur Camara ne semble pas encore me pardonner et me tient rigueur pour des doléances qu’il a dû formuler à mon égard et que j’ai rejetées pour leur caractère inconvenant, doléances que je me garde bien de citer ici par pudeur et respect à ceux lisent ce droit de réponse.
La même période a coïncidé avec un vide juridique au niveau de l’ASAC CONCORDE, dont le mandat du bureau exécutif venait à expiration.
En effet, en réponse à une circulaire de la FF RIM (document n°1), exigeant aux clubs affiliés de renouveler leurs instances  dirigeantes  en cas d’expiration du mandat, conformément à leurs statuts respectifs,  le Président de l’ASAC CONCORDE, par correspondance  officielle en date du 25 Janvier 2016 (document n°2), le 1er Vice-président et le Secrétaire Général de l’ASAC CONCORDE ont notifié à la Fédération l’expiration du mandat de son bureau exécutif, et demandé de surseoir au versement des montants de transfert des deux joueurs jusqu’à la tenue d’une assemblée générale élective de l’ASAC CONCORDE.
En réponse à cette requête signée par le Vice-président,  le Secrétaire Général et les membres de l’ASAC CONCORDE, le Comité Exécutif de la FF RIM, a décidé, à l’unanimité,  d’accéder à cette demande de l’ASAC CONCORDE de surseoir au transfert des dits montants à l’ASAC CONCORDE en attendant la régularisation de la situation administrative et juridique du Club.
Comme suite à une relance de la FF RIM au sujet  de la tenue de l’Assemblée Générale pour  le renouvellement du Bureau Exécutif de l’ASAC CONCORDE, le Président sortant a demandé de lui accorder un délai supplémentaire allant jusqu’à la fin de la saison en cours pour accomplir la formalité. Encore une fois, nous avons accédé à la demande de l’ASAC CONCORDE. Pour autant, l’Assemblée Générale n’a pas été organisée à ce jour.
Face à cette obstination à ne pas se conformer à la légalité et afin d’éviter à ce club-phare la rétrogradation en division inférieure, nous avons mis en place un comité de normalisation (document n°3), avec pour missions de gérer les affaires courantes du Club et de préparer une assemblée générale dans les trois mois qui suivent. Ce comité de normalisation est composé de membres représentant les deux parties en conflit et d’un représentant de la Fédération.
Au terme de cette mesure administrative, la FF RIM a procédé au virement des sommes provenant du transfert des joueurs Hacène El Id et Ali Abeid, pour un montant de 65.000 euros (document n°4).
Quant au quote-part des deux joueurs, il leur a été versé, contre décharge, le 30 Mars 2016, lors de leur présence à Nouakchott, à l’occasion des matchs Mauritanie vs Gambie et Gambie vs Mauritanie, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations « Gabon 2017 » (document n°5).
3- N’eut été l’impératif légal de faire passer les dits montants par le compte de la Fédération, en tant que tutelle du football mauritanien, nous aurions demandé et exigé leur transfert directement dans le compte de l’ASAC CONCORDE. Là, il importe également de préciser que la Fédération, dans sa stature de pourvoyeur de fonds aux clubs à hauteur de 150 millions d’UM cette année, peut bien se passer de montants aussi dérisoires.
Enfin , je ne saurai terminer sans en appeler à la vigilance et au sens de discernement de l’opinion publique nationale face à ces campagnes de dénigrement orchestrées par des médias dirigés par des personnages faisant fi des règles les plus élémentaires de déontologie, de convenance et de commodité.
PJ :

– Lettre circulaire de la FF RIM adressée aux clubs affiliés de se conformer à leurs statuts

– Correspondance de l’ASAC CONCORDE en date du 22 Janvier 2016 (document n°2)

– Une copie de la décision de la FF RIM, mettant en place un comité de normalisation (document n°3)

– Un avis de la même banque attestant que le montant en question a été viré dans le compte de l’ASAC CONCORDE, le 7 Septembre 2016 (document n°4)

– Décharges des joueurs Hacène El Id et Ali Abeid de leur quote-part sur le montant total du transfert (document n°5)

– Relevé bancaire délivré par ATTIJARI-Wafa Bank de Nouakchott attestant que ledit montant a toujours été conservé en toute sécurité dans un compte FFRIM ouvert spécialement à cet effet dans ses livres jusqu’à son virement dans le compte de l’ASAC CONCORDE (document n°6)
Ahmed OULD YAHYA

Crédit Source : PAGE FACEBOOK   RMI-INFO.COM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s