Julius Nyéréré: Un homme africain parmi les Hommes.

image

Ce fils de l’Afrique est le père visionnaire de l’indépendance du Tanganinka, devenu l’actuelle Tanzanie. Surnommé le mwalimu (l’instituteur),  il est connu pour avoir démissionné de son poste de premier ministre peu après l’indépendance, afin de parcourir son pays en long et en large pendant 9 mois. Il s’était rendu dans toutes les contrées pour rencontrer les multiples ethnies et tribus afin de diffuser la notion d’une nation Tanganinkaise (devenue Tanzanienne) au delà des différences socio-culturelles. Il a réussi à donner corps au peuple Tanganinkais (devenu Tanzanien) en développant la notion d’un socialisme africain paraissant correspondre aux réalités africaines par les valeurs traditionnelles de solidarité . Il disait que le capitalisme occidental permet l’exploitation de l’Homme par l’Homme, et que le socialisme idéologique crée l’affrontement de l’Homme contre l’Homme. Devenu président de la République en 1964 jusqu’en 1985, son socialisme africain s’était heurté peu à peu aux dures réalités du capitalisme financier mondialisé (FMI et Banque Mondiale) qui désorganise tout autre système. Né en 1922, il s’était éteint en 1999 à Londres.

Source: Archives d’Afrique, l’émission emblématique d’Alain FOKA sur RFI.

Il a le mérite d’avoir unifié les différentes composantes ethniques par la notion d’un seul peuple Tanzanien, ce qui n’avait pas été initié par les premiers responsables politiques de notre Mauritanie naissante. Chez nous, quelque chose fut bricolée sans travail de fond auprès des différentes populations. On s’était limité à une juxtaposition artificielle décidée dans les milieux administratifs incarnés par une petite élite dont une partie avait été trop naïve. Cette possible naïveté a pour conséquence cette Mauritanie actuelle sans Peuple Mauritanien. Dans cette histoire datant de 1956-1960, il y’a ceux qui ont trompé et ceux qui sont trompés. Et le pays souffre de ce boulet pendant depuis le départ, les descendants des trompés doivent justifier incessamment qu’ils méritent plus, et les descendants des trompeurs pensent être les seuls et premiers légitimes en Tout et partout. En attendant un dirigeant issu des descendants de « trompeurs » qui osera rectifier le tir pour le bien commun.

SoninkIdees-J’ose by K.S

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s