Face aux demandes de l’application du Droit, la répression continue toujours contre les militants anti-esclavagistes en Mauritanie…!!!

image

Nous savons tous qu’eternellement nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude, l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Cette « chanson » est connue et proclamée partout dans ce monde entier.
Sauf  qu’en Mauritanie, le régime en place de l’ancien général et actuel président mauritanien Ould Abdel  Aziz ne cesse les arrestations et les tortures des sympathisants anti-esclavagistes proches de Biram Dah ould Abeid. Ce dernier est toujours incarcéré avec son vice-président à Aleg  depuis presque 9 mois,pour cause de sa lutte contre ce phénomène qui existe toujours en Mauritanie .
La répression policière de ce 30/07/2015 avec des graves blessés et arrêtés parmi les sympathisants d’IRA ,me rappelle celle du 25/01/2015 à Nouakchott à laquelle j’avais pris part. En effet la marche avait eu lieu entre polyclinique et le ministère de la justice , mais nous avions été dispersés violemment par cette même police digne d’un régime stalinien.

Un bref rappel sur l’influence du leader d’IRA, Biram Dah ould Abeid sur la mouvance abolitionniste de plus en plus rajeunie et multi-ethnique. Le prix onusien 2013 pour son engagement est un cas singulier par son approche et son discours pour les droits humains en Mauritanie. Notre mouvement l’UVDS ( Union des Volontaires pour le Développement de Soninkara) l’avait accueilli le 18 octobre 2014, et sa détermination d’assister et d’aider tous les lésés et stigmatisés dans toutes les communautés nationales a été saluée.

La Mauritanie est ce pays qui trompe le monde extérieur avec des lois anti-esclavagistes qui ne sont jamais appliquées dans les faits. Après la loi de 2007 dite anti-esclavagiste , une autre a été votée par assemblée nationale cette année 2015, « verbalement » puisqu’elle ne sera jamais pratiquée dans sa rigueur. La preuve, ce sont les militants anti-esclavagistes qui sont bousculés et harcelés continuellement. Il est grand temps que le peuple mauritanien se dise les vérités amères afin d’oser se débarrasser des carcans psychologiques et égocentriques pour affronter la problématique esclavagiste.
Les droits de l’Etat de citoyens ne tiennent pas sans la dignité pleine des uns et des autres.

Par Boubou Soumaré

SoninkIdees-J’ose

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s