Charleston en Caroline du Sud, l’Homme Noir est fragile.

image

Début avril 2015, qui se rappelle aujourd’hui quand un flic blanc vidait son arme de fonction sur Monsieur Walter Scott qui était de dos..???
Ce dernier, un père de famille avait été abattu par un policier de 33 ans, qui falsifia son rapport sur l’événement, mais une vidéo hasardeuse était apparue quelques jours après balayant la version officielle.

Ces derniers jours, dans la même ville de ce même État, un jeune blanc est parti abattre 9 fidèles NOIRS dans une église appelée NOIRE, et les médias ont traîné plusieurs heures en débat HYPOCRITE, pour savoir s’il était pertinent de qualifier la tuerie de terrorisme au pas. Chez le pays de l’oncle Sam, la technologie pointue leur permet de tuer via des drones à plusieurs milliers de kilomètres, mais on ne semble pas détecter et anticiper les criminels racialistes qui pilulent dans certains états anciennement confédérés. La confédération du Sud américain sécessionniste fut vaincue, il y’a plusieurs siècles, mais l’idéologie suprématiste qui anima les confédérés d’hier, est toujours vivante. Hier les confédérés du Caroline du Sud, étaient esclavagistes et ne supportaient pas qu’on puisse considérer les Noirs (esclaves) comme étant égaux aux blancs. Ces derniers jours, on semble découvrir que le jeune tueur blanc de l’église, venait du milieu suprématiste local et qu’il exprimait ses convictions sur différents supports. On voudrait savoir, quel statut ont les Noirs dans ces anciens terroirs confédérés, car ces blancs suprématistes qui les tuent, ne croient pas tuer des citoyens américains comme eux, encore moins des humains ayant une âme noble. Le choix de l’église Noire a du sens pour ces racialistes suprématistes desquels est issu le jeune blanc tueur. En effet, la religion peut être très importante chez les suprématistes, mais ils pensent que l’Homme NOIR est indigne et impur de s’approcher d’un Dieu. Leur idéologie nocive et racialiste n’admet pas que les Noirs importés comme du bétail pendant la traite nègrière, puissent aspirer à une Humanité pleine égale à la leur. Pour eux, plus il y a une promotion sociale et civique pour les Noirs autour d’eux, cela équivaudrait à un marqueur de déclin et de souillure de leur société blanche et idéalisée ayant une âme saine.

Peut-on revendiquer une solidarité Noire internationale… ???

L’homme Noir avait été disloqué par différents événements douloureux dans le passé. Et à travers le monde, certains de nôtres ont été conditionnés à admettre la normalité de notre condition peu enviable. Nous admettons facilement que l’Autre se doit d’être notre supérieur modèle sur lequel on se définit dans la forme comme dans le fond. Notre conscience collective semble trop docile à la domination de l’Autre, mais ceux d’entre Nous qui se faisaient accepter par stratégie passagère dans le giron du maître, essayeront de se soustraire pour de bon. Ceux-là sont les premiers à broyer du rouge, si on leur rappelait l’Afrique, notre gîte originel. Victimes des clous académiques dans les universités aux visées troublantes et orientées, certaines élites Noires sont une abomination pour la Cause Noire. Elles sont formées pour servir l’Autre et pour ce dernier, on est seulement bien formé que si les balises intellectuelles sont respectées selon ses envies égoïstes.
L’Afrique Noire de l’union africaine, comme toutes les institutions mondiales, croit l’Humanité harmonieuse par des procédés hypocrites qui faussent l’essentiel.

Les Noirs du monde entier doivent se méfier des convenances de façade, les victimes de l’église Noire à Charleston, le sont parce-que étant Noires seulement. Leur americanité et leur chrétienté ne participent en aucune manière au motif incitatif du crime. Il est urgent pour les officiels Noirs de par le monde et leurs petits peuples de manifester leur indignation saine face à la banalisation du Fait Noir.
Nos marcheurs Noirs de Paris venant de l’Afrique pour Charlie, ont aussi leur place auprès de la communauté Noire de Charleston. Pourtant Ils ont les moyens matériels d’y aller, mais le Mal Noir Rêveur et puéril face à la marche de l’humanité, pourrit leur Sens de priorité.

Tous les autres sont solidaires, et c’est presque le sens même de leur honneur, mais Nous, on nous a inculqué que c’est de l’extrémisme ou du radicalisme.
On se rappelle de quelques hommes politiques mauritaniens et arabophones qui étaient partis voir et soutenir Bachar le syrien honni par ses anciens parrains aujourd’hui, et ils s’y étaient en étant plus arabes que musulmans. D’autres exemples symboliques à travers le monde peuvent nous édifier.

Nous, on croit s’honorer par la lâcheté intellectuelle pour l’éloge du maître et la prostitution identitaire et d’identification.

NOIR A (À) MAL…!!!

SoninkIdees-J’ose

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s