La réunion préparatoire de la mise en place d’une entité représentative des mauritaniens de France: PhotoReportage.

Un adage soninké dit qu’on ne peut pas raser la tête d’une personne en son absence, et la rencontre précédente du 7 février dernier pouvait paraître à une tentative de « rasage de tête » à distance.
En effet la tournure de cette assemblée générale du 9 Mai 2015, nous édifie sur le manque de clarté de l’Initiative, notamment sa genèse, l’identité des initiateurs et leurs rapports avec l’ambassade qui ne semble pas assumer son implication.
Dans une salle de cet hôtel Holiday Inn à Clichy-lagarenne, l’ambiance était électrique et teintée d’une méfiance palpable entre le bloc des initiateurs et les autres qui n’ont pas digéré le manque de clarté sur la genèse de l’Initiative.
Doter la diaspora mauritanienne en France d’une figure officielle demande beaucoup de travail et de temps, donc toute tentative de passage en force ne peut qu’échouer à coup sûr.
Par un vote à main levée, un président de séance a été élu par l’assemblée générale, en la personne de Samba Diawara, président d’un groupement d’une quarantaine d’associations mauritaniennes en France.

image

Diawara Samba, président de séance.

Par la suite l’ordre du jour initial a été rejeté par vote de l’assemblée après des échanges houleux et confus entre les initiateurs et certaines personnes de l’assemblée. 

La séance d’interventions, critiques et propositions s’était ouverte dans un certain désordre regrettable avec de temps de parole trop court. 
Pourtant presque tous les intervenants ont souligné le caractère louable de l’Initiative en soi, mais indexé les manœuvres pas claires de sa genèse et une précipitation suspicieuse.

Décisions prises au final :

-Une commission de pilotage de la mise en place de la structure a été créée, 

– Appel aux associations et personnes désirant intégrer cette commission, 

– Plusieurs représentants d’associations et personnes hors associations se sont inscrits, les contacts de concertation seront pris pour une large sensibilisation. 

L’affiche-indication qui trouble…!!!

image

L’affichage sur la salle dans laquelle la réunion préparatoire s’est tenue, indique l’ambassade de Mauritanie, alors que les initiateurs ont clamé haut et fort que la location aurait été faite par les cotisations d’une douzaine de volontaires. Notre blog a contacté directement un agent hôte de l’hôtel qui a confirmé que la location est au nom de l’ambassade de Mauritanie d’où la présence de l’affiche.
Il a été rappelé à plusieurs reprises que personne n’est contre l’implication de l’ambassade dans un tel projet mais beaucoup ne semblent pas comprendre pourquoi monsieur l’ambassadeur n’assume pas clairement en appelant officiellement toute la diaspora mauritanienne en France, au lieu d’une forme de sous-traitance qui ne passe pas auprès des gens avertis.

À partir de ce 9 Mai 2015, c’est un nouveau départ pour la diaspora qui doit se donner le temps nécessaire, instaurer la confiance mutuelle et la clarté imposante afin que cette entité représentative tant désirée puisse voir le jour.
Sa faisabilité doit suivre une large sensibilisation sur toute l’étendue de l’hexagone et un processus démocratique clair. L’ambassade de Mauritanie en France doit assumer et nous assister en étant pour tous les citoyens mauritaniens en France, en dehors de tous les particularismes politiciens. L’ambassadeur se doit se tenir en homme d’État d’abord, et non d’être la voix singulière des officines du parti au pouvoir.

image

image

image

image

image

image

SoninkIdees-J’ose

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s